Lizzy Harrison pète les plombs de Pippa Wright

Publié le par __Troubles__

Lizzy Harrison pète les plombs de Pippa Wright

¤ Présentation:

Au vu des critères du XXIe siècle, Lizzy Harrison est une sorte de nonne à talons. Son quotidien dans les relations publiques est aussi funky qu'un sudoku, et sa routine bien huilée ne laisse aucune place à l'imprévu, à l'inverse de sa meilleure amie Lulu, qui change d'amant aussi souvent que de couleur de cheveux. Aussi, quand sa patronne la jette dans les bras de leur client numéro un, Randy Jones, pour qu'elle redore le blason médiatique de la star en pleine débâcle, Lizzy accepte à son corps défendant de se prêter au jeu. L'occasion de découvrir le monde glamour et cruel des people. L'occasion aussi de comprendre qu'un bon pétage de plombs n'a jamais fait de mal à personne...

Âgée d'une trentaine d'années, Pippa Wright a abandonné sa carrière dans l'édition pour se consacrer à l'écriture. Fan des comédies anglaises, élevée à la lecture des Kinsella et autres Marian Keyes, Lizzy Harrison pète les plombs est son premier roman. Pippa Wright vit actuellement à Londres.

  • Poche: 332 pages
  • Editeur : POCKET (20 juin 2013)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266226223
  • ISBN-13: 978-2266226226
  • Dimensions du produit: 17,4 x 10,8 x 2 cm

¤ Mon avis:

En cette période estivale, j'avais besoin d'une lecture facile, sans prise de tête, aussi me suis-je dirigée vers un roman de chick-lit.

Ce roman se lit très facilement, il est dans la droite lignée des auteurs contemporains tels que Tyne O'Connell ou encore Sophie Kinsella. Comprenez bien qu'il n'a pas été écrit pour révolutionner la littérature moderne mais pour divertir un très large public.

L'intrigue est mignonnette, pas très originale mais on le pardonnera à Pippa Wright car il s'agit de son premier roman. Le style est agréable et se lit facilement, je n'ai pas levé les yeux au ciel en me disant "So cliché", j'ai souri, j'ai retrouvé certains traits de mon caractère chez les personnages. Bref tous les ingrédients sont présents pour passer un moment sympa, que ce soit à la plage ou sur son canapé lorsqu'on a pas de vacances prévues dans l'immédiat.

L'histoire en elle-même rejoint tous les critères du genre, une femme active célibataire, ne trouvant pas l'amour et affirmant ne pas le chercher, va vivre une histoire hors du commun. Lizzy, l'héroïne en question, n'est pas drôle, n'a rien de spécial mais on finit par la trouver attendrissante. Quant à sa relation naissante avec Randy... Là franchement je me suis demandée comment c'était possible...

La fin n'a rien de surprenante, en même temps on ne lit pas un thriller hein.. De mon point de vue, on ne peut rien demander de plus à ce genre donc je vous le recommande si vous décidez de mettre votre cerveau sur pause le temps d'un été !

Publié dans Chroniques de livres

Commenter cet article