Wake de Lisa McMann

Publié le par __Troubles__

Wake de Lisa McMann

¤ Présentation:

Quand les autres s'endorment et plongent dans leurs rêves, le cauchemar de Janie commence.

De quoi sont faits nos rêves ? Que se passerait-il si quelqu'un pouvait entrer dans ces histoires folles qui agitent nos nuits ?

Depuis qu'elle a cinq ans, Janie Hannagan porte un lourd secret : quand les autres s'endorment près d'elle, elle perd connaissance pour être entraînée dans leurs songes. Témoin de leurs terreurs nocturnes, elle voudrait les aider, mais comment faire ?

En se confiant à Cabel, Janie croit trouver l'âme sœur et espère sortir de sa solitude. Mais ses rêves à lui se révèlent si troubles et inquiétants qu'elle prend peur... A-t-elle fait le bon choix en choisissant ce garçon-là ?

Un hypnotisant voyage au cœur de l'univers onirique.

Un thriller singulier écrit dans un style remarquable de sobriété.

Après avoir été libraire, Lisa McMann se consacre maintenant à sa famille et à l'écriture.
Wake est le premier de ses romans à être traduit en français.

  • Broché: 209 pages
  • Editeur : De La Martinière Jeunesse (13 septembre 2012)
  • Collection : Fiction J
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2732451584
  • ISBN-13: 978-2732451589
  • Dimensions du produit: 21,2 x 14,4 x 2,2 cm

¤ Mon avis:

Cela faisait des mois que ce roman trainait dans ma PAL, la couverture m'a beaucoup attirée ainsi que le résumé, mais les avis plutôt mitigés m'empêchaient de me plonger dans sa lecture. On dit souvent qu'il y a un moment pour chaque livre et le sien est finalement venu.

Le style ne m'a pas particulièrement déplu, l'histoire n'est pas banale mais n'a rien de révolutionnaire, les personnages sont quand même relativement insipides. Bref, le sujet avait du potentiel mais le traitement en lui-même l'a rendu commun. Le côté un peu polar a relevé un peu le niveau mais sans en faire un incontournable à lire, je ne sais même pas si je lirai les deux autres opus de cette trilogie.

Janie, le personnage féminin central, ne fait pas rêver, on ne se met jamais à sa place et donc on ne peut pas en faire une héroïne moderne, on passe rapidement à un autre roman qui saura mieux nous transporter dans son univers.

Il est vrai qu'avoir le pouvoir de s'infiltrer dans les rêves des autres n'est pas commun, l'apprentissage de ce don est fastueux pour Janie, mais pour nous aussi. L'histoire est répétitive et lassante. L'idylle naissante pourrait aider à aiguiser l'intérêt du lecteur, mais en fait non...

Il s'agit pour moi d'un roman moyen qu'on oublie vite !

Publié dans Chroniques de livres

Commenter cet article

Vanou 13/08/2014 18:07

Ton avis me rappelle ce que j'ai pensé du "Intuitions" de Rachel Ward, sans aucun intérêt non plus (et également premier tome d'une trilogie). Bref, je n'irai pas lire le bouquin que tu présentes et vais probablement m'éloigner de ce genre-là définitivement.