Il faut sauver John Lennon de Mo Daviau

Publié le par __Troubles__

¤ De quoi ça parle ?

Karl Bender, barman et rocker, mène une vie tranquille jusqu'au jour où, à la recherche de ses vieilles rangers, il découvre dans son armoire un portail temporel. Son pote Wayne, informaticien, parvient à créer une machine capable de le contrôler. Une véritable aubaine : ils peuvent maintenant assister aux concerts les plus mythiques... et, fines mouches, mettre en vente des places pour les clients du bar !
Wayne, pour sa part, ne veut pas s'arrêter là. Il va faire quelque chose de grandiose : empêcher l'assassinat de John Lennon.

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (16 février 2017)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2258135060
  • ISBN-13: 978-2258135062
  • Dimensions du produit: 14 x 2,6 x 22,5 cm

¤ Biographie de l'auteure :

  Mo Daviau est née en Californie. Elle a travaillé comme éditrice de dictionnaires, archiviste, libraire, professeur à l'université... Aujourd'hui, elle écrit des articles pour la presse et participe à des spectacles de storytelling. Il faut sauver John Lennon, son premier roman, a été récompensé par l'Université du Michigan.

 

¤ Ce que j'en ai pensé:

J'ai eu la chance de recevoir les épreuves non corrigées de ce roman et je remercie pour cela la Librairie Dialogues et les Editions Presses de la Cité. Le résumé, ainsi que la couverture de ce roman m'ont vraiment donnés envie de le découvrir et je l'ai commencé le jour de sa réception.

L'histoire était prometteuse, pouvoir remonter le temps afin d'assister à des concerts, qui n'a jamais rêvé de pouvoir le faire ? On nous promettait de l'humour alors j'ai cherché...

Ca commençait bien, vraiment bien, les premiers chapitres nous entraînent rapidement dans ce monde rock'n roll mais pour moi l'effervescence n'a pas durée. Les propos scientifiques, bien que nécessaires, m'ont perdue. J'ai fini par m'ennuyer même si j'ai trouvé le personnage de Karl très attachant.

Le résumé du roman n'est pas l'intrigue centrale du roman et c'est bien dommage puisque là, ça aurait vraiment pu être drôle. Le personnage de Lena m'a fortement déplu, elle est pénible et même si elle a toutes les raisons du monde pour être telle qu'elle est, un peu de nuance aurait été bénéfique à l'histoire.

Vous aurez compris que la thématique principale de ce roman est le voyage dans le temps et l'impact que cela peut avoir sur le présent hypothétique ( que de grands mots !). Le passé est intéressant a revisité pour les nostalgiques et aussi pour les traumatismes que l'on vaudrait éradiquer, mais alors le futur décrit par Mo Daviau pour moi a été la goutte d'eau qui m'a quasiment poussé à ne pas terminer son roman.

J'ai persévéré, parce que je n'aime pas abandonner un livre, et parce que je gardais espoir.  Ce que j'ai préféré dans ce roman c'est la nostalgie qu'éprouvait Karl pour son histoire, même s'il a vécu des choses difficiles, il n'a jamais voulu changer le cours de l'histoire, un beau personnage avec des principes, construit de façon intelligente.

Wayne, et sa volonté de changer le monde, ce gentil utopiste mal dans sa vie, aurait mérité un traitement plus important. Karl Bender... Il restera un personnage mémorable. Le style de Mo Daviau est agréable, quand la science n'encombre pas le raisonnement et le propos final.

J'ai lu de nombreuses critiques positives sur ce roman, alors peut-être devriez-vous vous faire votre propre opinion et ne pas vous arrêter à mon ressenti, qui bien entendu est 100% subjectif.

Je n'ai jamais été aussi heureuse de terminer un roman et de passer à autre chose.

¤ Si je devais lui mettre une note : 2/5.

 

Il faut sauver John Lennon de Mo Daviau
Il faut sauver John Lennon de Mo Daviau

C'est un peu comme passer devant son ancienne maison. Elle ne t'appartient plus, et tu te sens mal quand tu vois ce que d'autres ont fait de la pelouse.

p. 169

Commenter cet article

Vanou 17/03/2017 12:11

Arf, dommage !
Le titre et l'intrigue sont pourtant très prometteurs ! Je pense tout de même me plonger dedans si j'en ai l'occasion mais, du coup, je ne l'achèterai sûrement pas.

__Troubles__ 20/03/2017 17:22

Tu vas peut-être l'aimer toi, en tout cas le thème était vraiment prometteur !