Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dernière réception

Publié le

Dernière réception

Voici la réception du jour qui me permettra de prolonger encore un peu la rentrée  littéraire !

Partager cet article

Repost 0

La voleuse de secrets de Brenda Drake

Publié le par __Troubles__

La voleuse de secrets de Brenda Drake

¤ De quoi ça parle ?

Fervente lectrice, passionnée d'escrime, Gianna a perdu sa mère à l'âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l'Athenæum, l'une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d'un mystérieux jeune homme. L'inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s'approche à son tour de l'ouvrage, elle se retrouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson...

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s'affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu'elle est l'une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu'elle est la fille de deux de ces guerriers d'exception – une union interdite – et que sa naissance n'est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d'Arik, l'inconnu aux yeux noirs de l'Athenæum...

Bestiaire fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers... Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec La Voleuse de secrets, Brenda Drake vous entraîne à la suite de Gia dans une quête initiatique périlleuse et riche en révélations.

  • Broché: 492 pages
  • Editeur : Lumen (2 juin 2016)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2371020796
  • ISBN-13: 978-2371020795
  • Dimensions du produit: 14,1 x 4,4 x 22,5 cm

¤ Biographie de l'auteure :

Brenda Drake est la cadette d'une famille de militaires. Ballotée d'un bout à l'autre des États-Unis, elle garde un souvenir ému des contes traditionnels de sa grand-mère irlandaise, qui lui ont donné le goût de raconter des histoires. Lorsqu'elle n'écrit pas, elle hante les librairies, les bibliothèques et les coins calmes où elle peut s'installer tranquillement avec un livre.

¤ Ce que j'en ai pensé :

Ce roman m'a attiré dès le début de la promotion faite par Lumen sur les réseaux sociaux, j'ai trouvé la couverture sublime et le résumé a fait le reste ! J'ai eu beaucoup de mal à attendre sa parutions et le jour J je me suis précipitée chez mon libraire pour me procurer mon exemplaire... Et puis là, cela se corse. Fidèle à moi-même je n'ai pas voulu aller trop vite, par peur du manque ou de la déception, au choix.

J'ai attendu quelques jours pour découvrir l'univers de Brenda Drake et de Gia son personnage principal et tout s'est enchainé très vite, je tournais les pages sans pouvoir m'arrêter. Il s'agit bien entendu d'un roman Young Adult mais avec un univers particulier, entre le fantastique et l fantaisie, un bestiaire fabuleux côtoie des personnages aux pouvoirs magiques captivants mais également frôle de si près la réalité que la frontière est difficile à déceler.

Cette histoire serait parfaite pour un jeu vidéo !

L'écriture est très agréable et fluide, je ne me suis jamais perdue dans des digressions inutiles, les personnages sont décrits avec suffisamment de détails mais sans brider l'imagination du lecteur.

Les "sauts" dans l'espace faits dans les bibliothèques m'ont captivés, pour les amoureux des livres l'ambiance est unique. Je me suis intéressée à chacune des bibliothèques visitées et j'ai découvert des lieux magnifiques dont je n'aurai peut-être jamais entendu parler. Les personnages portent vraiment des noms originaux et c'est apprèciable.

Gianna est un personnage attachant, elle n'est pas parfaite et ne donne pas de leçon aux autres, elle est tout à fait humaine et en cela le récit est encore plus plaisant.

Arik est mystérieux et des plus attirants pour notre jeune héroïne, il m'a conquise.

Brenda Drake a mis en place un univers unique en son genre et son aventure va nous entrainer dans bien des rebondissements je le sens . Lorsque que je me passionne pour un roman, j'ai toujours beaucoup de mal à en parler et c'est pour cela que j'ai mis autant de temps pour publier ma chronique. On sent dans ce roman tout l'amour que l'auteure porte aux livres et cela fait chaud au cœur.

A mon avis les éditions Lumen font des choix inattendus et judicieux en ce qui concernent leurs publications, ils sont originaux et aventureux, tout ce dont à besoin le lecteur d'aujourd'hui.

Bref vous aurez compris que je vous conseille vivement cette lecture, vous passerez un moment magique !

¤ Si je devais lui mettre une note : 5/5

Tu ne te sentiras jamais seule en compagnie des livres, ma chérie

p.13

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

#Bleue de Florence Hinckel By Right Under The Blog

Publié le par __Troubles__

#Bleue de Florence Hinckel By Right Under The Blog

¤ Présentation :

Silas vit dans une société où tout est fait pour vivre sereinement. Chaque jour, la Cellule d'Éradication de la Douleur Émotionnelle efface les souvenirs douloureux. Plus de deuil ou de dépression, juste un point bleu au poignet comme signe d'une souffrance évitée. Sur le Réseau, les gens partagent tous leurs faits et gestes, " veillant " les uns sur les autres. Silas est un grand romantique : il préfère garder pour lui les moments intenses de sa relation avec l'incandescente Astrid... Mais quand sa petite amie se fait renverser par une voiture, il est immédiatement emmené par les agents de la CEDE.
Pour oublier.

  • Broché: 272 pages
  • Editeur : Syros Jeunesse (29 janvier 2015)
  • Collection : Soon
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2748516869
  • ISBN-13: 978-2748516869
  • Dimensions du produit: 14,2 x 2,1 x 21,1 cm

¤ Son avis ;

J’ai lu Théa pour l’éternité, j’ai été touchée par ce roman de Florence Hinckel. Je me suis rendue au livre sur la place, 1er salon de la rentrée littéraire. Florence était présente et je voulais lui faire dédicacer le roman Théa pour l’éternité.

Je suis repartie sur ses conseils avec #BLEUE entre les mains. Merci Florence pour ce très beau et bon conseil. Je l’ai dévoré, je l’ai adoré, et laissez-moi vous dire pourquoi :

Une histoire magnifique et intelligente mais qui vous donnera à coup sûr des frissons. Que penser d’une société où on vous oblige à ne plus jamais souffrir, ne plus jamais ressentir de peine, de douleur morale…. Sur le papier là dit comme ça, je suis certaine que ça vous semble être une bonne idée.

Un point bleu apposé sur votre poignet à chaque fois que vous êtes victime d’une émotion trop intense suite à la perte d’un être cher par exemple. Un point bleu et tout disparaît, vous ne ressentez plus cette peine, cette affreuse douleur… merveilleux ? Alors qu’en dites-vous ? Magique non ?!

Ce point bleu, c’est un passage obligatoire… le choix ? Vous ne l’avez pas ! Votre avis ? On ne vous le demande pas, à 16 ans vous serez oblitéré !


Ce roman est extrêmement bien écrit, nous lecteurs, ne sommes pas oblitérés alors évidemment des émotions nous en avons, et au fil des pages on ressent notamment de la colère. Si nous vivions dans ce roman, dans le monde de Silas et Astrid, nous serions déjà passés par la CEDE, Cellule d'Éradication de la Douleur Émotionnelle. Et ce… plusieurs fois !

On fait la connaissance de personnages très attachants, rapidement on se met à leur place, et on comprend ce que certains ressentent et on comprend le combat qui est mené tout au long du roman par Silas.

Le titre, la couverture, le roman, tout m’a interpelé et tout m’a enchanté ! Une histoire qui vous mène à une réflexion sur notre société actuelle. Les émotions prennent alors tout leur sens.

J’aimerais terminer cet article d’une façon très personnelle en y ajoutant non pas une citation du roman, je vous laisse découvrir ce bijou écrit par Florence, mais par une chanson de Jacques Brel….

« Rêver un impossible rêve
Porter le chagrin des départs
Brûler d'une possible fièvre
Partir où personne ne part

Aimer jusqu'à la déchirure
Aimer, même trop, même mal,
Tenter, sans force et sans armure,
D'atteindre l'inaccessible étoile

Telle est ma quête,
Suivre l'étoile
Peu m'importent mes chances
Peu m'importe le temps
Ou ma désespérance
Et puis lutter toujours
Sans questions ni repos
Se damner
Pour l'or d'un mot d'amour
Je ne sais si je serai ce héros
Mais mon cœur serait tranquille
Et les villes s'éclabousseraient de bleu
Parce qu'un malheureux

Brûle encore, bien qu'ayant tout brûlé
Brûle encore, même trop, même mal
Pour atteindre
à s'en écarteler
Pour atteindre l'inaccessible étoile »

Partager cet article

Repost 0

Les Soucis d'un Sansoucy, tome 1 : La Honte ! de Yvan DeMuy et Jean Morin

Publié le par __Troubles__

Les Soucis d'un Sansoucy, tome 1 : La Honte ! de Yvan DeMuy et Jean Morin

¤ De quoi ça parle ?

Attention fous rires : gaffes, copains loufoques, demi-soeur en pleine crise d'ado, le
quotidien de Laurent Sansoucy n'est pas de tout repos... mais le sourire est toujours au
rendez-vous dans cette série très illustrée à l'humour décapant.

Entre une grande demi-soeur passablement hystérique, des copains hors normes et une

poisse monumentale, le jour de la rentrée se termine toujours de la même façon pour

Laurent Sansoucy : en catastrophe, doublée de la honte de sa vie !

Mais cette année, aucun risque : Laurent a une arme secrète, un talisman magique, un

porte-bonheur garantie 100% efficace, il est sûr que tout se passera bien... ou pas !

Même le chien Pot-de-Colle y va de ses petits commentaires pour pimenter le récit des

histoires de ce jeune garçon drôle et attachant dont on suit avec délice les aventures quotidiennes.

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 49671 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 240 pages
  • Editeur : Slalom (1 septembre 2016)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B01K9F1C8E

¤ Biographie de l'auteur :

Yvan De Muy est l'auteur de 14 romans jeunesse, scénariste d'une websérie
populaire (Juliette en direct) pour laquelle il a reçu plusieurs prix et auteur sur plusieurs
autres webséries et émissions TV. Il a été pendant plus de 20 ans éducateur spécialisé
auprès d'élèves en difficultés.

¤ Biographie de l'illustrateur :

Jean Morin a illustré de très nombreux ouvrages jeunesse chez différents
éditeurs québécois (Boomerang, Michel Quintin, Bayard, Boréal...) dont certains ont été
primés.
Les ventes de la série au Québec atteignent plus de 15 000 exemplaires.

¤ Ce que j'en ai pensé :

Netgalley et les éditions Slalom m'ont permis de découvrir ce roman jeunesse et je les en remercie vivement !

Tout d'abord je dois signaler la qualité des illustrations de ce roman, souvent je les trouve grossières dans les traits mais cette fois Jean Morin a réussi à faire passer toute la drôlerie de l'histoire dans ses croquis.

Laurent (aka Lau) est un petit garçon qui va entrer au cm1 et qui se repasse le film des catastrophes des rentrées précédentes et ne parvient pas à trouver le sommeil . Accompagné de son chien et ami Pot de colle on revit les drames de sa jeune existence. Les amis de Laurent sont très attachants et m'ont ramenée à mes jeunes années ! La famille est également une valeur mise en avant notamment grâce à la présence de la grand-mère de Lau qui grâ ce à un cadeau particulier essaie de lui faire passer ses angoisses.

L'écriture est fluide et très agréable, le roman se dévore plus qu'il ne se lit ! Même s'il s'agit d'un roman jeunesse, chacun y trouvera du plaisir à la lecture car tout le monde aime se replonger dans les affres de l'enfance.

Si vous souhaitez passer un bon moment de lecture seul(e) ou avec vos enfants n'hésitez pas à vous procurer ce roman.

A noter que le second volume est prévu pour le 13 octobre 2016, soit la semaine prochaine !!

Les Soucis d'un Sansoucy, tome 1 : La Honte ! de Yvan DeMuy et Jean Morin

Partager cet article

Repost 0

On déménage....

Publié le par __Troubles__

On déménage....

Coucou tout le monde !

Vous aurez sans doute vu que le blog fonctionne un peu au ralenti, non pas que nous n'ayons pas envie de partager nos lectures (ou autre) avec vous mais, le temps nous manque cruellement ! Entre le travail et notre déménagement qui approche à grands pas, le temps file trop vite, je me sens comme le lapin blanc d' Alice au Pays des Merveilles, je suis en retard !

Peu de lecture et peu de temps pour les partager, mais on fait au mieux pour que notre petite bulle reste vivante !

Pour l'instant la connexion internet ne nous fait pas défaut mais cela ne sera sans doute pas le cas dans notre nouvelle maison (rappelez-vous notre arrivée à Nancy !) Il va me falloir combattre notre fournisseur d'accès telle une guerrière dans les arènes. Oui, j'en rajoute un peu mais je le perçois comme ça...

500 Kilomètres à parcourir pour être dans notre nouveau " chez nous" donc ne vous inquiétez pas trop du silence ^^

Des articles seront programmés mais je ne sais pas le temps qu'il nous faudra pour être raccordées à la civilisation ! Je tâcherai de vous tenir au courant au fur et à mesure !

Bonne journée à vous, couvrez-vous le froid arrive !

Oups j'allais oublier, le déménagement aura lieu le 21 octobre !

Les déménagements sont les mouvances de l'existence. Ça bouleverse, ça empêche l'habitude...

Louise Portal

On déménage....

Partager cet article

Repost 0

Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty by Right Under The Blog

Publié le par __Troubles__

Petits secrets, grands mensonges de Liane Moriarty by Right Under The Blog

¤ Présentation :

Les secrets finissent toujours par être dévoilés.
Et toujours quelqu'un doit payer...

Jane, mère célibataire, vient d emménager à Sydney avec son petit garçon et un secret qui est le sien depuis cinq ans.
Le jour de la rentrée scolaire, elle rencontre Madeline, un personnage haut en couleur avec lequel il faut compter (elle se souvient de tout et ne pardonne jamais) et Céleste, une femme à la beauté époustouflante mais qui, paradoxalement, est toujours mal à l' aise. Elles prennent toutes deux Jane sous leur aile, en faisant attention de dissimuler leurs propres secrets.
Cependant, quand un simple incident impliquant les enfants de chacune des trois femmes survient à l'école, les choses s'enveniment : les commérages vont bon train, les rumeurs empoisonnées se propagent jusqu'au point où il est impossible de démêler le vrai du faux.

  • Broché: 500 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226317341
  • ISBN-13: 978-2226317346
  • Dimensions du produit: 22,5 x 3,3 x 15,5 cm

¤ Biographie de l'auteure :

Née en 1966, la romancière australienne Liane Moriarty est l auteur de six best-sellers dont Le Secret du mari, phénoménal succès aux Etats-Unis et en France, et traduit dans 55 pays.
Petits secrets, grands mensonges est son deuxième roman traduit en français.

¤ Son avis :

Quel bonheur cette lecture, une fois de plus je souligne la qualité d’écriture de l’auteure. Je m’étais régalée en lisant « Le Secret Du Mari », je me suis délectée de celui-ci.

De nouveau j’ai aimé retrouvé la vie quotidienne de femmes et d’hommes, en apparence, ordinaires, de familles qui partagent des moments de la vie. J’aime le côté un peu « Desperate housewives » des 2 romans de Liane Moriarty.

Un fil conducteur: un meurtre, qui m’a tenu en haleine tout le long du roman. Les plus avertis auront peut-être rapidement découvert qui est la victime, mais pas moi et j’ai adoré ça. Soupçonner tous les personnages, j’oscillais entre chacun en les accusant du meurtre, finalement je me demandais si ce n’était pas plutôt la victime… Le titre ne ment pas, les petits secrets sont bien présents dans ce roman mais les grands mensonges sont une pièce maîtresse.

Le suspense vous prend et vous surprend très rapidement, les pages se tournent toutes seules, il est presque impensable de poser le roman pour le reprendre plus tard. C’est addictif à n’en pas douter, à n’en pas se lasser. De vrais coups de cœur pour les personnages principaux, pour qui je me suis prise d’une réelle affection : Madeline, Céleste… Jane. Sans oublier leurs enfants, leurs histoires, leur école…

Tout d’abord un peu déstabilisée par les confidences des personnages qui interviennent à la fin de chaque chapitre, des parents qui se confient à un inspecteur chargé de l’enquête, j’ai vite apprécié ces petits ragots de personnages qui ont vu quelque chose, qui pensent avoir vu quelque chose, qui ne savent mais pensent savoir. C’est très intelligent de la part de l’auteure. A vous de voir si vous vous laisserez influencer ou pas, si vous suivrez une tendance plutôt qu’une autre. Suivez votre instinct… ou pas…

J’ai passé un moment extraordinaire de lecture. J’aime l’univers de Liane Moriarty, j’aime l’atmosphère qui se dégage dans ses romans. J’aime les personnages, j’aime leurs relations, j’aime TOUT et je vous recommande ce petit bijou.

¤ Extraits :

« Il y a des petites choses dans mon attitude qui commencent à l'agacer. Il devient irritable. J'essaie de l'apaiser. Je me mets à marcher sur des œufs mais en même temps, je suis en colère d'avoir à le faire, alors parfois j'arrête et j'y vais franco. Je l'énerve exprès, parce que je suis furieuse contre lui, et contre moi-même de rentrer dans son jeu. Et là, ça explose. »

« Tout le monde rêvait d'être riche et beau, mais ceux qui l'étaient réellement se devaient de faire comme s'ils n'avaient rien de plus que les autres. Quel drôle de monde que le nôtre ! »

Partager cet article

Repost 0

La mésange et l'ogresse d'Harold Cobert

Publié le par __Troubles__

La mésange et l'ogresse d'Harold Cobert

¤ De quoi ça parle ?

Une enquête romanesque au plus près de l'énigmatique épouse de Michel Fourniret pour tenter de cerner les terreurs de notre société à travers l'une des affaires les plus retentissantes de ces dernières années.

26 juin 2003. " L'ogre des Ardennes ", Michel Fourniret, est arrêté en Belgique.

22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, son épouse Monique Olivier – qu'il surnomme sa " mésange " – révèle une partie du parcours criminel de son mari, au moment où, faute de preuves, la justice belge s'apprête à le libérer. Il finira par être condamné à la perpétuité incompressible ; Monique Olivier, accusée de complicité et de non-dénonciation de meurtres, écopera elle aussi de la perpétuité, assortie de vingt-huit ans de sûreté.

Plongée au cœur du mal absolu pendant cette année traque, cette enquête romanesque fait alterner les points de vue du commissaire chargé de l'affaire et de Monique Olivier elle-même, pour s'intéresser pour la première fois à celle qui reste une énigme : victime ou complice? instrument ou cerveau diabolique? Mésange ou ogresse?

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1816 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 425 pages
  • Editeur : Plon (18 août 2016)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B01HBSEN24

¤ Biographie de l'auteur :

Harold Cobert est l'auteur de plusieurs romans, dont Un hiver avec Baudelaire, L'Entrevue de Saint-Cloud et, en 2014, Jim, paru chez Plon.

¤ Ce que j'en ai pensé :

Tout d'abord je remercie les Editions Plon qui m'ont permis de lire ce roman et NetGalley pour ce partenariat.

Je n'avais jamais lu un roman de ce type, non pas par le sujet abordé mais par rapport au traitement des faits. Une histoire terrible mais vraie romancée, cela avait de quoi me perturber. Dans le bon sens du terme j'entends. Ce livre m'a permis de me documenter davantage sur l'affaire Fourniret, très médiatique mais qui n'avait pas suscité plus d'intérêt chez moi qu'une autre histoire sordide énumérée dans les journaux télévisés.

Le roman se compose de nombreux chapitres, relativement courts, qui alternent les points de vue du responsable de l'enquête et celui de Monique Fourniret, être insaisissable et répugnant.

On se prend rapidement au récit, on veut toujours en savoir pus et on plonge dans l'horreur.

Le style redondant lors de l'enquête nous donne l'impression de se creuser les méninges autant que l'équipe en charge de l'accusation, on ne respire pas, on cherche la vérité. L'écriture est différente lorsqu'on est, façon métaphorique de parler puisque tout est romancé, dans la tête de Monique Fourniret, tout est confus et étouffant, on se noie.

Cette lecture m'a passionnée du début à la fin, je ne suis pas restée indifférent,je me suis énervée parfois, je me suis insurgée,beaucoup.

L'auteur a, d'une façon remarquable, remis sur le devant de la scène un drame moderne qui aurait pu être oublié par le grand public. Je ne saurai que recommander à tous cette lecture atypique.

¤ Si je devais lui mettre une note : 4,5/5

Partager cet article

Repost 0

Double piège D'Harlan Coben

Publié le par __Troubles__

Double piège D'Harlan Coben

¤ De quoi ça parle ?

Pour surveiller sa baby-sitter, Maya a installé une caméra dans son salon, quand apparaît à l'écran son mari, Joe...qu'elle vient d'enterrer ! Un choc suivi de 2 troublantes découvertes : le certificat de décès de Joe a disparu et l'arme impliquée dans sa mort est aussi celle qui a coûté la vie à la sœur de Maya, Claire, quelques années auparavant dans des circonstances troubles. Mort ou vivant, Joe était-il bien l'homme que Maya pensait connaître ? La frontière entre vérité et illusions n'a jamais semblé si floue. La jeune veuve plonge dans les zones d'ombre du passé... à ses risques et périls.

Livre, 432 pages, Couverture souple

Référence : 896643

Editeur: France Loisirs

ISBN : 9782298113563

¤ Ce que j'en ai pensé :

Comme chaque année je me suis précipitée pour acheter cette exclusivité France Loisirs, car comme vous le savez je suis une adepte de cet auteur depuis de nombreuses années.

J'ai parfois peur d'être déçue lorsque j'ouvre une de ses romans, non pas par la qualité d'écriture qui est constante mais par l'intrigue que je pourrais parvenir à résoudre avant la fin du roman... Fort heureusement la déception n'a pas été de mise cette fois !

Maya, narratrice de l'histoire, est une ancienne militaire dont la carrière a pris fin suite à un scandale, mariée à un riche héritier et maman d'une ravissante enfant de deux ans prénommée Lily, se retrouve brutalement veuve après avoir déjà perdue sa sœur dans d'horribles circonstances. Il s'agit d'un personnage fort qui a beaucoup de caractère, Maya ne montre pas ses faiblesses et fait confiance à peu de monde. Elle fait fasse tant bien que mal à son récent veuvage et à l'enquête pour découvrir qui sont le ou les coupables du meurtre de Joe, son mari.

La psychologie est au cœur de ce roman, l'état psychologique de la narratrice est remis en question, on ne sait pas ce qui est réel, si la santé mentale de plusieurs personnages n'est pas douteuse, bref on ne sait pas à quel saint se vouer !

Tous les ingrédients sont présents pour faire de ce roman un thriller diabolique, Harlan Coben dans la simplicité de son style nous entraîne dans les méandres d'un esprit tortueux. Je n'ai à aucun moment réussi à connaitre la fin de l'histoire et pourtant je suis une lectrice avertie. L'enquête nous emmène sur diverses pistes, à diverses époques puis les pièces du puzzle finissent par s'imbriquer avec brio.

Ce que j'adore chez cet auteur, c'est sa capacité de mêler ses personnages emblématiques, notamment ceux faisant partie de l'univers de son personnage récurent Myron Bolitar, avec ses nouveaux romans, on en vient à chercher la référence ou le clin d’œil avec avidité.

J'ai dû me raisonner à de multiples moments pour ne pas lire ce roman trop rapidement afin de faire durer le plaisir, car il me faudra maintenant attendre un an avant d'assouvir ma soif ! La seule chose qui me console c'est que le prochain roman verra le retour de ce même Myron qui manque énormément au thriller contemporain, par son humour, son humanité et son charme légendaire.

Harlan coben est un très grand auteur de thriller et tous les prix qu'ils remportent sont amplement mérités, la seule critique que je puisse émettre cette fois, c'est que j'ai trouvé le roman trop court, comme le sont toujours les bons romans.

La fin du roman m'a émue, je n'ai qu'une envie retrouver une lecture qui me passionnera autant!

Si vous n'avez pas encore succombé, je ne peux que vous y inciter !

¤ Si je devais lui mettre une note : 5/5 ♥

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0