Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les surprises de la table...

Publié le par __Troubles__

Les surprises de la table...

En ce premier long week-end de novembre, nous sommes allées au restaurant pour fêter l'anniversaire de ma moitié, de mon essentiel... Sans vraiment savoir ce que nous voulions manger et dans quel restaurant nous allions atterrir, nous avons parcouru les rues et contemplé de nombreuses vitrines...

Après avoir épluché les cartes, interrogé nos envies, nous avons enfin trouvé notre bonheur... Un restaurant italien, savoureux mélange entre classicisme et modernité dans sa décoration, bref nous voilà assises, prête à commander... Je vous passe les détails de l'apéritif pour en venir au cœur du sujet ! Le serveur prend notre commande avec grand sérieux, je lui annonce donc que nous prendrons de la viande, là il nous demande si nous désirons de la sauce et avec quel accompagnement... Pas un mot sur la cuisson de notre viande rouge... Je le regarde et je lui dis que nous voudrions nos steaks "à point", je vous jure que j'ai vu de la détresse dans son regard... Il baisse les yeux, note quelque chose sur son calepin et s'en va.

Nous sirotons notre verre et le serveur revient après quelques minutes, il a l'air un peu gêné et nous annonce: "je suis désolé mais on ne peut pas vous servir votre viande à point, ils ne peuvent pas faire ça en cuisine... Elle sera normale." Je vous avoue qu'à ce moment la perplexité était de mise à notre table.

La surprise n'a pas été trop grande lorsque nos assiettes sont arrivées, la cuisson était "normale" !

Il est quand même effrayant de constater que dans un restaurant, certes pas gastronomique, mais tout de même,que le personnel ne connait pas les différentes cuissons possibles de la viande :/

Partager cet article

Repost 0

Hallelujah !!!

Publié le par __Troubles__

Hallelujah !!!

Il s'en est fallu de peu que je devienne folle... Un mois et demi sans internet ! Qui l'eut cru ! Et j'ai survécu ! Difficilement je vous l'accorde mais quand même ! Oui oui j'insiste (quoi lourdement ??) sur la performance ^^.

Faut que je vous raconte... Si, ça vous intéresse, et en plus ça risque de vous faire sourire(je n'irai pas jusque rire car je ne suis pas prétentieuse!)

Pourquoi m'a-t-il fallu autant de temps pour être connectée au monde ? Eh bien parce que chez Alice adsl (oooh ooh) il y a eu comme un problème avec notre demande de déménagement... Oui, bien entendu on ne nous a pas prévenu, il a fallu se connecter au site (sans connexion...) pour voir le statut de notre demande et constater qu'il y avait comme un souci...


Il a fallu appeler la "hotline"... Et là, le délire commence ! Tout d'abord on m'indique qu'il ne fallait pas que je fasse la demande de déménagement sur leur site internet (alors pourquoi mettre le formulaire online ?) mais par téléphone avec un de leur conseiller... Ensuite, pendant cinq longues minutes, on me dit que mon adresse n'est pas bonne... Mais où vis-je depuis quasiment un mois alors ?? Puis après avoir insisté lourdement on me demande environ dix fois si je suis SURE de mon adresse... Non, non du tout, chaque jour je change de domicile... C'est pas comme si je recevais déjà mon courrier... La personne au téléphone se décide à "vérifier" que je ne me trompe pas et après quelques minutes de suspense intense, on me dit qu'en effet je vis bien à l'adresse que je leur ai indiqué précédemment (sans déconner ??)... A un moment j'ai eu peur de m'être trompée! La demande va donc être remontée à France Telecom en indiquant que l'adresse est bonne '-_- ... il faudra don attendre 10 à 21 jours avant d'être en mesure de surfer... (J'ai failli crier!)

Tout ceci ne serait rien si après avoir enfin eu accès à internet je ne m'étais pas rendu compte que l'identifiant communiqué par les services d' Alice n'était plus bon et qu'il m'a de nouveau fallu appeler leur service délocalisé pour avoir le nouveau, au terme d'une conversation téléphonique d'anthologie qui aurait pu être un sketch de Gad Elmaleh !

Bref... Aujourd'hui je suis finalement de retour et la vie reprend son cours normal...

Partager cet article

Repost 0

La galère du déménagement....

Publié le par __Troubles__

La galère du déménagement....

Oui, je sais, je ne suis pas très prolixe ces derniers temps, mais j'ai une excuse valable, je déménage dans deux jours! Une aventure passionnante m'attend dans l'Est, une nouvelle ville, une nouvelle vie... Et des cartons à remplir et à vider !

L'excitation laisse rapidement place à la précipitation et à la peur d'oublier quelque chose de vital (oui parce que c'est évident qu'on peut oublier quelque chose dans un appartement qu'on doit laisser vide !)

Vous savez ce que je trouve le plus difficile ? c'est d'organiser le contenu des cartons, si on pouvait tout mettre pêle-mêle dans des boîtes tout deviendrais tellement... rapide ! Mais le déballage serait plus long, alors l'un dans l'autre, c'est pareil... Je viens donc d'écrire une lapalissade !

Après avoir fait 30 cartons de livres je me dis que on addiction pèse lourd sur la balance mais la joie de remplir mes bibliothèques de façon radicalement différente, vaut bien le mal de dos qu'aura le monsieur qui transportera tout ça !(C'est sexiste de supposer qu'il ne s'agira pas d'une femme ou pas?)

Je vous promet que je posterai une critique de livre ce soir... ou au plus tard demain afin de vous faire patienter avant mon retour !

Souhaitez-moi Bon courage !!!

Partager cet article

Repost 0

Un retour de vacances difficile

Publié le par __Troubles__

Un retour de vacances difficile

Oui, je sais, je n'ai pas posté d'article depuis des siècles, mais à ma décharge je suis en "déprime" post-vacances, vous connaissez certainement ce sentiment, mais si, celui qui vous habite lorsque vous posez le pied sur le sol de l'aéroport, de la gare et qui vous fait dire au plus profond de vous que non, ce n'est vraiment pas l'endroit où vous voulez être... Voilà, vous savez de quoi je parle maintenant...

Donc, ce sentiment m'a poursuivi pendant des semaines, m'empêchant de me concentrer sur quoi que ce soit, y compris un bon roman ou même un film... Il m'a fallu trois jours pour regarder entièrement le remake de Evil Dead... Et ça n'avait rien à voir avec le fait que ce film est terrifiant! Aujourd'hui mon esprit s'apaise et je me remets à mes activités préférées, mais je me devais de parler de ces magnifiques paysages que j'ai vu et des gens incroyables que j''ai pu rencontrer ! Les trois points forts de ces vacances ont été le retour à Boston, ville qui a mon coeur pour toujours, la visite de la mythique ville de Salem et la découverte de Pittsburgh, pour laquelle j'avais un a priori fort et absolument infondé ! Je ne peux que vous inciter à vous rendre dans ses trois villes si différentes mais tellement captivantes ! Bien entendu j'ai eu aussi quelques déceptions dont la plus marquante fut la ville de Cleveland dans l'Ohio, une ville déserte, presque ennuyeuse...

Aujourd'hui je n'ai qu'une hâte, repartir au plus vite de l'autre côté de l'océan et probablement qu'un jour, avec ma famille, nous ne reviendrons plus...

Partager cet article

Repost 0

Ca m'agace....

Publié le par __Troubles__

Ca m'agace....

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui je vais vous parler d'une chose qui m'agace au plus au point.. J'ai une sainte horreur d'avoir une "conversation" avec des personnes qui se contentent de répéter de façon mécanique mes fins de phrase... Comme par exemple : Myself _"Il fait beau aujourd'hui, c'est agréable", réponse de la personne lobotomisée _"oui, c'est ça c'est agréable". Je vous concède qu'une fois de temps en temps ça n'a rien de choquant, mais lorsque ça devient systématique, on a l'impression de parler à l'écho de sa propre réflexion... Peut-être que cela vient d'une déformation professionnelle mais bon, parlons franchement, ça ne se rapproche même pas vaguement de la reformulation d'une hotline à bas coûts, alors ne comparons pas cela à de l'écoute active, cela en deviendrait insultant pour le concept lui-même !

Parler de la pluie et du beau temps dans ces conditions est déjà pénible, alors imaginez deux secondes parler d'un livre que vous avez lu ou d'un film que vous avez vu et là vous obtiendrez, plus limpidement, le sentiment d'horreur qui m'habite ! Parfois il vaut mieux échanger des avis avec de sombres inconnus qu'avec des personnes que l'on connait un peu plus mais qui ont des avis aussi tranchés qu'un béni-oui-oui.

Ah que ça fait du bien de pouvoir s'exprimer !!

Partager cet article

Repost 0

La Team Blogueuse à Chien

Publié le par __Troubles__

La Team Blogueuse à Chien

Aujourd'hui je ne vais pas vous parler de livres pour changer ! Je vais plutôt vous parler de l'initiative de Kféein (http://k-fee-in.blogspot.fr/ ), qui a créé La Team Blogueuse à Chien , il y a peu ! Un logo, une team, pour regrouper les blogueuses ayant un ou plusieurs doudous ! Bien entendu je ne peux qu'adhérer, avec mes deux amours, à cette remarquable idée !

On ne blogue pas sur les mêmes sujets mais l'amour des chiens nous rapproche toutes et tous !

Un jour je vous parlerais de mes loulous !

J'espère que le mouvement va prendre de l'ampleur ♥

Partager cet article

Repost 0

Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto

Publié le par __Troubles__

Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto

¤ Présentation de l'éditeur:

L'un a une barbe de quelques jours, l'autre de millions d'années.
L'un vit sur terre, l'autre dans les nuages.
L'un est vendeur dans un sex-shop, l'autre a un métier qui réclame le don d'ubiquité.
L'un n'a pas beaucoup d'amis, l'autre aimerait parfois se faire oublier d'eux...
Vous ne voyez toujours pas de qui il s'agit ?
Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami ?

Né en 1975, Cyril Massarotto a d'abord écrit des paroles de chansons pour son groupe, Saint-Louis, avant de se sentir à l'étroit dans l'exercice. Il passe donc à la vitesse supérieure en 2006, et se lance dans l'écriture. Un an plus tard, alors qu'il surfe sur le Net dans un bain bien chaud, une phrase résonne dans sa tête : «Dieu est un pote à moi.» Il sait alors qu'il tient son roman. Publié aux éditions XO, le livre a reçu le prix Méditerranée des lycéens en 2009.

  • Poche: 213 pages
  • Editeur : Pocket (3 septembre 2009)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266191969
  • ISBN-13: 978-2266191968
  • Dimensions du produit: 17,4 x 10,6 x 1,2 cm

¤ Mon avis:

Cela faisait bien longtemps que je voulais me remettre à la lecture française contemporaine sans jamais vraiment me lancer, j'ai tenté ma chance avec ce court roman que l'on m'a vivement conseillé et je n'ai pas été déçu. Il s'agit d'un roman initiatique, le parcours d'un homme qui rencontre Dieu et qui devient son meilleur ami. Entre croyances erronéeset leçon de vie cet ouvrage est une petite perle. On passe par tous le états, du rire à la colère, de la tristesse à l'espoir en quelques pages. On accompagne le personnage principal à partir de sa trentième année à travers les étapes de la vie d'adulte, la découverte de l'amour, la parentalité, les épreuves de la vie, on s'attache et on partage la douleur et les joies de ce dernier...

La construction du roman donne un rythme rapide et on ne voit pas le temps passé lorsqu'on est plongé dans l'histoire. On se pose de vraies questions sur la vie, sur l'amour, sur l'importance que l'on donne aux choses... J'y suis allée de ma petite larme à trois reprises (ce qui est quand même beaucoup sur 213 pages...) J'ai ri, et je me suis remise en question... Cyril Massarotto nous donne l'occasion de porter un regard neuf sur ce qui nous entoure et sur nos relations humaines, Si vous êtes en quête d'un roman agréable, drôle et bouleversant, vous l'avez trouvé ! Je n'ai qu'une hâte me plonger dans les autres romans de cet auteur qui mérite à être connu !

je n'avais pas passé un moment si agréable depuis des mois, et la vie a pris une autre saveur ! L'exorciste n'aura plus la même signification pour moi... Si vous désirez comprendre, jetez-vous sur le roman !

Partager cet article

Repost 0

Les coeurs fêlés de Gayle Forman

Publié le par __Troubles__

Les coeurs fêlés de Gayle Forman

¤ Présentation de l'éditeur: N'avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n'êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ? Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n'existent que dans la tête de son père. Dans cet enfer d'humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l'empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l'aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister et tout faire pour demeurer libres.

  • Poche: 222 pages
  • Editeur : Pocket (3 mars 2011)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266208063
  • ISBN-13: 978-2266208062
  • Dimensions du produit: 17,6 x 10,8 x 1,8 cm

¤ Mon avis: J'ai découvert Gayle Forman avec son premier roman Si je reste, qui à l'époque m'avait bouleversé, aujourd'hui je peux dire que son second roman est loin de m'avoir laissé indifférente. Le style d'écriture est très simple mais va droit au but, pas de fioritures qui pourraient nous perdre, on va à l'essentiel, l'histoire se construit de façon cohérente et le thème est très d'actualité, les difficultés de l'adolescence et l'incapacité de certains parents à admettre que leurs enfants ne sont pas parfaits... Un comportement déviant des idéaux parentaux, ou un adolescence mouvementée peut vous mener dans ce centre de redressement pour adolescentes, qui ressemble davantage au bagne qu'à une école spécialisée...

Les personnages sont attachants, même si volontairement très "clichés", on se prend d'affection pour ces jeunes filles délaissées et incomprises qui finissent par décider de prendre leur destin en main, de ne pas rester spectatrices de cette injustice, elles se rebellent en se rapprochant, se soutenant dans l'adversité.

Il s'agit là d'une histoire contemporaine, avec de vraies valeurs humaines,, une vision de l'éducation moderne, c'est un page-turner en puissance, on est tenu en haleine, on a envie de savoir ce que le sort réserve à ces jeunes filles.

Il est rare de trouver des romans pour Young adults de cette qualité avec un si petit nombre de pages. La lecture est fluide et rapide, les personnages sont à la fois dérangeants et attachants, bref on ne peut pas ne pas avoir son opinion sur le sujet traité et ce roman peut être le prélude à un grand débat dans les cercles de lecture. Je ne peux donc que vous le recommander vivement.

Partager cet article

Repost 0

Lorsque je suis passée au livre numérique...

Publié le par __Troubles__

Lorsque je suis passée au livre numérique...

Il y a 18 mois, mes amies m'ont offert pour mon anniversaire un e-book-reader, je n'ai eu d'autre choix que de passer de ce fait à la lecture numérique, "Traitresse !" me direz-vous, mais après autant de mois je n'ai lu qu'une petite vingtaine de romans par ce biais...

J'ai toujours fait l'apologie du livre "papier", classique, pour le contact physique avec l'objet, le toucher des pages sous mes doigts, l'odeur enivrante du papier, mais force est de constater que le e-book n'est pas aussi diabolique qu'il n'y parait... Tout d'abord, il est très pratique et léger lorsque l'on voyage(principale qualité à mes yeux de globe-trotteuse!) et puis il est esthétique et économique(outre les œuvres tombées dans le domaine public les ouvrages sont 30% moins chers qu'en format papier)

Pour ma part, je possède le Kobo by fnac lavande, très girly mais il a le mérite de proposer le système de "récompenses" pour le lecteur, ce qui est très ludique ! Parfois je ne parviens pas à copier mes livres sur le disque du lecteur, ou ceux-ci ne sont pas correctement reconnus, alors il faut passer par le programme Calibre qui corrige la plupart des bugs... Souvent il faut attendre la mise à jour du logiciel pour que "tout" fonctionne de façon optimisée. Je conseille la connexion wifi à ceux possédant le même reader ça évite bien des désagréments. Bref le e-book-reader oui, mais pas n'importe comment et pour n'importe qui, il faut savoir se débrouiller, bidouiller en informatique pour contourner les soucis techniques !

Pour finir, j'ajouterai que cette façon de lire ne remplacera jamais le papier à mes yeux de puriste mais c'est un bon compromis lorsqu'on voyage et qu'on ne peut prendre avec soit plusieurs livres !

Partager cet article

Repost 0

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys

Publié le par __Troubles__

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys

¤ Présentation de l'éditeur: Lina est une jeune Lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais une nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescente. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle... Le récit de Lina vous coupera le souffle. Vous n'aurez qu'une envie : faire partager cette histoire aussi terrible qu'exemplaire, qui irradie d'amour et d'espérance. Déjà un classique dans de nombreux pays.

  • Poche: 432 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (13 octobre 2011)
  • Collection : Scripto
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070635678
  • ISBN-13: 978-2070635672
  • Dimensions du produit: 19,8 x 13 x 2,8 cm

¤ Mon avis:Lorsque j'ai ouvert ce livre, je ne m'attendais pas à un tel choc. Tout d'abord l'histoire est très prenante, d'emblée on est dans l'action, tout débute avec l'arrestation de la famille de Lina, on ne se perd donc pas dans des palabres d'introduction, ensuite le principe d'avoir composé le roman de chapitres assez court donne un rythme soutenu à l'histoire et on a qu'une hâte, tourner la page suivante !

L'histoire en elle-même est bouleversante, on ne s'intéresse que rarement à la déportation des peuples baltes par Staline durant la seconde guerre mondiale, car le génocide juif occupe les pensées de tous, ici cet oubli est corrigé et d'une superbe façon. Il s'agit bien entendu d'un roman mais, il a une valeur historique de par les recherches faites par l'auteure.Des millions de personnes ont été affamé et conduit à la mort et pourtant à la fin de ce roman on apprend que ces peuples n'ont pas gardé de rancune et préfère vivre pour le présent que se complaire dans la douleur de la colère. J'ai été ému par cette histoire et ne suis pas sortie indemne de cette lecture, je pense qu'il s'agit d'un roman à partager, à faire connaître à tout prix au plus grand nombre. Lorsqu'on le referme notre regard sur le monde change, on revoit ses priorités et cesse de se plaindre pour des broutilles.... La vie des autres, ailleurs n'est pas la vie rêvée des anges, apprenons de l'histoire, la tolérance et l'acceptation de la différence d'idéologie,de vie... aboutira à une société plus saine.

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18