Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Comédie française, ça a débuté comme ça de Fabrice Luchini

Publié le par __Troubles__

Comédie française, ça a débuté comme ça de Fabrice Luchini

¤ Présentation :

Il nous a fait redécouvrir La Fontaine, Rimbaud et Céline. Il incarne l'esprit et le panache de la langue française.

En prose, en vers et même en verlan, il a donné sa voix à d'immenses auteurs, auxquels il sait faire respirer l'air de notre temps - en racontant la fureur du Misanthrope à l'ère du téléphone portable, ou la sensualité de "La Laitière et le pot au lait" sur l'air d'une publicité pour Dim.

Il a quitté l'école à quatorze ans pour devenir apprenti coiffeur. Il est aujourd'hui l'un de nos plus grands comédiens, célébré pour ses lectures-spectacles, couronné par la Mostra de Venise pour son rôle dans son dernier film, L'Hermine.

Dans son autobiographie, Fabrice Luchini livre le récit d'une vie placée sous le signe de la littérature, à la recherche de la note

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : FLAMMARION (2 mars 2016)
  • Collection : LITTERATURE ET
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081379171
  • ISBN-13: 978-2081379176
  • Dimensions du produit: 21 x 2,2 x 13,5 cm

¤ Présentation de l'auteur :

Fabrice Luchini est né à Paris en 1951. Lancé par Philippe Labro et Éric Rohmer alors qu'il est encore apprenti coiffeur, révélé par le film La Discrète, en 1990, il est l'un des plus grands acteurs français.


Il donne depuis plus de vingt ans des spectacles, désormais entrés dans la légende, consacrés aux auteurs qu'il aime.

Il a été sacré meilleur acteur à la Mostra de Venise pour son rôle dans L'Hermine de Christian Vincent.


Comédie française est son premier livre.

¤ Mon avis :

J'adore Fabrice Luchini depuis de nombreuses années et j'ai eu la chance de le voir sur scène réciter les textes de La Fontaine notamment, opportunité offerte par ma moitié pour mon anniversaire, alors bien entendu je me suis précipitée sur son premier livre. Ce dernier est présenté comme une autobiographie, ce qui a pu en déstabiliser plus d'un à la lecture puisque Fabrice parle beaucoup des textes qui l'ont marqués et relativement peu de sa personne, enfin ça c'est si on s'arrête au premier degré de lecture.

Tout débute par un portrait tracé à partir d'une ligne de bus, d'un quartier puis s'étend à une profession et fini par une vocation, trouvée par hasard mais qui fini par faire sens lors de la découverte de grands textes, de grands auteurs et de personnes de talents.

Fabrice Luchini, angoissé de nature, ne sait pas parler de lui car il ne se sens pas assez intéressant, il préfère faire découvrir ce qu'il y a de mieux en terme de littérature, non pas seulement en terme de sens mais aussi de forme, il ne s'arrête pas aux beaux mots mais travaille aussi les sonorité et la construction.lexicale.

Les chapitres dans lesquels il aborde sa vie, son expérience d'acteur, sont plutôt légers et agréables à lire, fluides et parfois plein de drôlerie, à l'image du personnage médiatique. Lorsqu'il nous parle de Céline, La Fontaine etc il est pointu, jusque dans le détail. J'ai vraiment beaucoup aimé le chapitre où il aborde sa rencontre, au propre comme au figuré avec Roland Barthes, sachant que j'ai eu beaucoup de mal à saisir cet auteur durant mon cursus universitaire, la sémiotique était pour moi une véritable torture, mais grâce à Monsieur Luchini, j'ai eu la chance cette fois de percevoir, l'espace d'un instant l'intérêt des écrits de Barthes et peut-être relirais-je Mythologies un jour.

Il y a deux choses que j'aime à penser, la première est qu'il existe un moment dans la vie d'un lecteur pour chaque ouvrage, tout n'est que question de timing, et la seconde est que Nous sommes ce que nous lisons. Le livre de Fabrice Luchini me conforte dans cette façon de penser, il se dévoile à ses lecteurs en ombre chinoise, derrière les mots de ceux qui ont tout dit de façon si remarquable.

Son analyse de Molière nous démontre que les thématiques abordées par le dramaturge sont toujours d'actualité et j'avoue lui donner raison à propos de Rimbaud, aujourd'hui encore je cherche le sens du Bateau Ivre...

Certains diront qu'il ne s'agit pas vraiment d'une autobiographie ou que Fabrice est plus doué à l'oral qu'à l'écrit, à ces derniers je répondrais qu'à chaque phrase j'ai entendu l'auteur les dire, qu'il s'agit bien de sa façon de s'exprimer qui est aussi prenante avec ce format que lors de ses représentations et prestations télévisuelles ou radiophoniques.

Fabrice Luchini fait preuve à mon avis de subtilité, il ne livre que l'essentiel, ce qui permet de se faire une meilleure idée de sa personne. Lorsqu'il joue le jeu de la télévision, des personnes qui l'invitent il est truculent, dans son livre il est fidèle à lui-même, il parle de ses angoisses, de ses interrogations.

La prochaine fois que je le verrais je lui dirai sûrement "Allez les verts !" et j'espère qu'il écrira d'autres livres, parfois difficiles d'accès mais méritant chaque instant passé à les lire.

J'ai appris beaucoup de choses sur Fabrice Luchini et j'éprouve beaucoup de tendresse et d'admiration pour cet autodidacte qui est incontournable dans le paysage culturel de notre pays.

Vous aurez compris que ce livre est un véritable coup de cœur et je remercie ma moitié de me l'avoir offert et d'avoir réalisé mon rêve en m'emmenant voir Fabrice sur scène.

Comédie française, ça a débuté comme ça de Fabrice Luchini

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

Trois ans déjà !

Publié le par __Troubles__

Trois ans déjà !

Comme vous l'aurez deviné, cet article est destiné à fêter les trois ans du blog ! En effet, en recevant le mail d'overblog ce matin j'ai réalisé que la date fatidique était arrivée !

Que de découvertes et de coups de cœur livresques durant ces trois années !

J'ai croisé la route de nombreux auteurs, blogueurs et éditeurs qui partagent mon amour du livre et j'ai été superbement accompagnée par ma moitié, alors un grand merci à eux tous mais surtout à elle qui arrive toujours à me motiver !

Beaucoup de belles choses restent à venir, alors que souhaiter de plus au blog ? De nouvelles découvertes, de bonnes lectures, toujours autant de passion et des lecteurs géniaux qui donnent de la valeur au travail abattu !

En espérant vous retrouver au même endroit durant de nombreuses années encore, je vous souhaite une bonne fin de week-end et de bonnes lectures... et surtout je vous remercie du fond du cœur pour votre fidélité ♥

Trois ans déjà !

Partager cet article

Repost 0

Relooking !

Publié le par __Troubles__

Relooking !

Comme promis il y a quelques semaines le blog a subi un petit lifting !

Ma moitié @_ACecilia a bossé très dur pour en arriver là et je l'en remercie ♥

Le blog a maintenant sa propre identité visuelle et beaucoup de choses vont encore arrivées !

Alors qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost 0

En attendant Doggo de Mark Mills

Publié le par __Troubles__

En attendant Doggo de Mark Mills

¤ Présentation :

De l'amour, de l'humour et du chien ! Comédie so british, roman feel-good bourré de tendresse, En attendant Doggo est un vrai coup de cœur.

Dire de Dan qu'il traverse une mauvaise passe serait très en dessous de la réalité : alors qu'il vient de perdre son boulot, sa petite amie lui annonce qu'elle le quitte. Cerise sur le cupcake, elle lui laisse Doggo, le chien le moins sexy que la Terre ait porté, mélange inédit de labrador et de pékinois.

Malgré leur méfiance réciproque, l'un et l'autre ont un point commun : leur profonde solitude. Et tandis que Doggo révèle peu à peu d'improbables charmes, dont un étonnant capital sympathie, assorti d'une inexplicable fascination pour l'actrice Jennifer Aniston, Dan, lui, fendille sa carapace de trentenaire égocentrique pour dévoiler une âme sensible, qui n'attendait que de prendre soin d'un autre...

Entre l'animal revêche à moitié chauve et le loser patenté, c'est le début d'une véritable et hilarante complicité. Nouveau job, nouvelles conquêtes, nouveau destin... Et si Dan avait rencontré en Doggo son plus formidable allié, le plus inattendu des Cupidon ?

  • Broché: 297 pages
  • Editeur : Belfond (4 février 2016)
  • Collection : ROMAN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 271445867X
  • ISBN-13: 978-2714458674
  • Dimensions du produit: 22,6 x 2,6 x 14,3 cm

¤ Biographie de l'auteur :

Mark Mills, romancier et scénariste anglais, a vécu en France et en Italie avant de s'installer près d'Oxford avec sa femme et leurs deux enfants. Il est l'auteur d' Amagansett, publié dans une dizaine de pays et lauréat du prix John Creasy Memorial Dagger de la British Crime Writer's Association, ainsi que du Jardin des ombres et de L'Officier de Malte, tous parus chez Calmann-Lévy. Son nouveau roman, En attendant Doggo, vendu dans plus de quinze pays, est déjà un best-seller international et ouvre l'auteur à une autre veine.

¤ Mon avis :

Il est important pour moi de vous dire dans un premier temps que je n'ai pas lu ce livre, je l'ai littéralement dévoré, on peut dire de moi que je suis une fille à chiens puisque nous en avons trois à la maison, donc je suis particulièrement sensible à cette thématique.

Au début du roman nous faisons connaissance avec Dan qui vient de se faire larguer par sa compagne de quatre ans, Clara et ce de façon pas très élégante car elle ne lui annonce même pas de vive voix. De plus en partant, elle lui laisse la charge du chien qu'elle a adopté il y a peu dans un refuge. Dan se retrouve dans une situation difficile, sans emploi, célibataire, fauché et propriétaire d'un chien qui ne l'apprécie même pas !

Dan se résout à aller rendre ce chien peu attrayant au refuge mais change d'avis, par principe, au dernier moment.

Cette solidarité masculine fraichement découverte marque le début d'une relation quasi fusionnelle entre un chien disgracieux et son maître psychologiquement fragile.

Les deux protagonistes nous entrainent dans des aventures rocambolesques, un homme n'acceptant un travail que s'il peut y emmener son chien et un chien fou d'amour pour Jennifer Aniston !

Ce roman est plein d'humour et de sensibilité, avec cette comédie So British Mark Mills nous entraîne dans un tourbillon truculent ! L'auteur nous démontre qu'un chien n'est pas qu'un animal de compagnie, il peut aussi être un compagnon d'infortune, un ami, une inspiration, un ange gardien !

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, le style est léger et la lecture très agréable, lorsqu'on tourne la dernière page on regrette que l'histoire s'achève déjà !

Je rêve d'une suite des aventures de nos deux héros , l'espoir fait vivre !

Bref, vous aurez compris que je ne peux que vous recommander cette lecture en espérant que vous y prendrez autant de plaisir que moi !

Merci aux Editions Belfond et à Babelio qui m'ont permis de découvrir cette petite merveille dans le cadre de l'opération Masse Critique ♥

En attendant Doggo de Mark Mills

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

Bel ordure d'Elise Fontenaille

Publié le par __Troubles__

Bel ordure d'Elise Fontenaille

¤ Présentation :

Un dimanche matin glacial de janvier, dans Paris déserté,Eva se rend au commissariat. Elle n’a pas fermé l’oeil de la nuit; Adama a fait le siège de son appartement.
Eva et Adama se sont aimés.
Un amour fou. Une passion compliquée.
Tout les séparait.

Eva est une lle de l’aube plutôt solitaire, Adama, un oiseau de nuit connu du Tout-Paris. Elle est aussi petite, ronde, blonde et blanche qu’il est grand, noir et sculptural. Eva est foudroyée par leur rencontre, émerveillée par leurs différences, fascinée par cet homme sans attaches, qui ne possède rien et semble ne vivre qu’au présent. Mais passés les premiers mois d’aveuglement, le mystère s’estompe pour révéler, derrière sa stupéfiante beauté, une autre facette d’Adama. Adama boit, Adama la trompe, Adama vit des femmes qu’il rencontre, Adama sait-il seulement aimer ?

Élise Fontenaille, à travers Eva, son double littéraire, met à nu le coeur d’une femme amoureuse, incendiée par sa passion pour un pharaon aux pieds nus. Un texte généreux et sans fard, où alternent révoltes et colères mais aussi moments d’intimité empreints d’une profonde tendresse.

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (6 janvier 2016)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702157505
  • ISBN-13: 978-2702157503
  • Dimensions du produit: 13,5 x 1,9 x 21,5 cm

¤ Mon avis :

Tout d'abord je tiens à remercier Calmann-Lévy et Babelio pour m'avoir fait parvenir ce roman dans le cadre de l'opération Masse Critique !

Ce roman s'ouvre sur la déposition d'une main courante par l'héroïne à l'encontre de son amant, elle est obsédée par lui, par leur histoire mais sachant que cela ne lui apporte rien de bon, elle tente de s'en défaire.

Ce court roman est le récit d'une histoire d'amour terrible, dévastatrice. Eva et Adama se rencontrent, Eva tombe follement amoureuse de cet être lumineux et attrayant pourtant inconstant et infidèle. Il a tous les défauts mais elle n'en fait que des qualités. Elle se voile la face, comme toute femme amoureuse, jusqu'à se perdre dans cette relation.

Adama n'accepte pas les entraves et les contraintes, la liberté est son seul crédo, il ne parle pas de lui, ne se raconte pas. Il est enveloppé de mystère, ce qui amplifie son charisme.

Dans ce roman au style pur et travaillé, il est question de passion, des limites de l'amour, mais également de reconstruction de soi. Jusqu'où une femme peut-elle aller par amour ? Que peut-elle endurer ? La description des affres de la jalousie est magnifiquement faite.

Ce qui m'a le plus plu dans ce roman c'est, outre le style de l'auteure, le vocabulaire parfaitement choisi, le langage est d'une très grande qualité, on aimerait en lire plus de cet acabit !

Elise Fontenaille traite de la dualité entre l'homme et la femme, entre la culture occidentale et la culture africaine, le mode de vie des sans abris et de celui des gens ayant un toit au dessus de leur tête, mais également de la différence culturelle entre les gens dit "connectés" et ceux qui s'y refusent.

Il y a comme un parfum de nostalgie de l'avant, avant internet,avant les attentats, avant les drames...

Je ne suis pas ressortie indemne de cette lecture, je n'ai pas tout de suite su si j'avais aimé le roman ou pas, il m'a fallu le temps de le digérer pour l'apprécier à sa juste valeur.

Je le recommande à celles et ceux qui aiment la belle écriture et les histoires d'amour tragiques.

Mais je savais que cette histoire était aussi la nôtre: lui la nuit, et moi le jour, jamais nous n'aurions dû nous rencontrer.Mais c'est l'improbabilité de cette rencontre, son incongruité, qui rendait notre histoire excitante.

p.140

Bel ordure d'Elise Fontenaille

Partager cet article

Repost 0

La réforme de l'orthographe....

Publié le par __Troubles__

La réforme de l'orthographe....

Depuis quelques jours la polémique enfle autour de la réforme orthographique prévue depuis 1990 et qui sera appliqué dans certains ouvrages scolaires pour la rentrée 2016. Une simplification de notre langue ayant pour but de la moderniser et de la rendre plus accessible. 2400 mots seront donc concernés par ses modifications, ceux qui ont le plus choqués sont OGNON et NENUFAR (et non plus oignon et nénuphar...) ainsi que l'arrêt de l'utilisation de trait d'union comme dans portefeuille et la disparition de l'accent circonflexe sur le i et le u lorsque cela ne modifie pas la compréhension.

Globalement je ne suis pas contre une modernisation de notre langue, mais, à mon avis cette modernisation et déjà mise en place notamment avec l'apparition de nouveaux mots dans le dictionnaire chaque année. Le français nous a toujours été enseigné de façon rigoureuse, il ne s'agit pas de la langue la plus facile à apprendre mais nombreux sont ceux qui l'apprivoisent chaque jour et je pense que cette simplification est un nivellement par le bas.

Les jeunes sont capables d'apprendre notre langue telle qu'elle est, il ne faut pas les sous estimer !

Il est vrai que la langue française n'a cessée d'évoluer et que beaucoup de choses ont changées, que ce soit dans la langue orale ou à l'écrit, depuis le XIIème siècle, mais pourquoi appliquer maintenant une réforme de 1990 ?

Fort heureusement l'orthographe durement apprise à l'école par les générations passées sera toujours admise, mais qu'elle sera votre réaction lorsque vous recevrez un message de vos enfants vous demandant s'il serait possible de faire "un picnic, ce weekend sans prendre d'ognon pour contempler les nénufars"?

Il ne peut être évidemment demandé aux générations antérieures de désapprendre ce qu’elles ont appris, et donc l’orthographe actuelle doit rester admise.

Journal officiel de la République Française

La réforme de l'orthographe....

Partager cet article

Repost 0

Bientôt un nouvel Arbre aux livres à Nancy !

Publié le par __Troubles__

Bientôt un nouvel Arbre aux livres à Nancy !

En ce début d'année 2016 la mairie de Nancy a lancé un appel d'offre à tout artiste ayant l'inspiration pour créer un nouvel Arbre aux livres, non pas pour remplacer celui existant, mais dans l'optique de l'installer en centre ville et plus particulièrement sur la Place Charles III, proche du marché couvert et du centre commercial Saint Sébastien.

Il existait déjà un boîte qui servait à déposer des livres afin de les partager avec le plus grand nombre mais elle était le plus souvent vide, espérons que cette belle initiative fera d'autres émules ailleurs dans les villes du Grand Nancy, mais également partout en France !

Pour ma part j'ai vraiment hâte de connaître le projet qui sera retenu et de voir à quoi ressemblera ce nouvel arbre aux merveilles !

Publié dans Bon plan lecture

Partager cet article

Repost 0

Les filles modèles Tome 2 Amitiés toxiques de Marie Potvin

Publié le par __Troubles__

Les filles modèles Tome 2 Amitiés toxiques de Marie Potvin

¤ Présentation :

Marie-Douce s'envole pour Paris. Là-bas, elle tombe dans le monde des célébrités. Après une poussée de croissance spectaculaire et les soins d un styliste, elle est méconnaissable. Que faire lorsque les garçons s'intéressent à elle ? Elle a peut-être l apparence d une jeune femme, mais dans sa tête, elle est toujours aussi timide et maladroite ! Et puis, il y a le mystérieux Lucien qui la trouble tant !
La vie sociale de Laura est une catastrophe. Abandonnée par Érica et par Marie-Douce, elle s'en remet à Constance, une fille un peu ennuyeuse. Que fera-t-elle lorsque Alexandrine tentera de la convaincre de laisser tomber Constance pour rejoindre sa bande ? Et comment arriver à ne pas faire de gaffes devant le beau Samuel ?

  • Broché: 432 pages
  • Editeur : Kennes Editions; Édition : Kennes Editions (4 novembre 2015)
  • Collection : KE.FILL.MODELES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801856
  • ISBN-13: 978-2875801852
  • Dimensions du produit: 12,5 x 3 x 20,3 cm

¤ Biographie de l'auteure :

Marie Potvin est une auteure québécoise. Elle a fait des études de lettres et de sexologie avant de se consacrer à temps plein à l’écriture. Son créneau est la littérature sentimentale, parfois comique, parfois dramatique, toujours axée sur l’intrigue et l’émotion. Les filles modèles est sa première série jeunesse.

¤ Mon avis :

J'ai eu l'occasion de lire ce roman dans le cadre de mon partenariat avec Kennes Editions que je tiens particulièrement à remercier !

Comme vous vous en souvenez sans doute j'avais vraiment beaucoup aimé le premier tome de cette saga (vous pouvez toujours consulter mon avis ICI)

L'objet livresque en lui-même est toujours aussi joli, la couverture est toujours douce et agréable au toucher et les illustrations d'Estelle Bachelard sont toujours un pus non négligeables pour la lecture.

Nous retrouvons nos deux jeunes héroïnes là où nous les avions laissées, ou presque, Marie-Douce est en partance pour Paris avec sa mère et son nouveau beau-père qui n'est autre que le père de Corentin, ex meilleur amie de Laura qui elle, habite seule dans la maison du père de Marie- Douce avec leurs parents toujours en pleine lune de miel.

Alors que Laura pensait ne pas pouvoir vivre au sein de cette nouvelle famille, elle se rend compte que l'absence de sa sœur est la pire des choses pouvant lui arriver à ce moment de sa vie. Elle remet donc en cause ses décisions et n'a qu'une hâte retrouver Marie- Douce.

Marie-Douce doit de son côté, se faire à la vie oisive de la famille de Corentin, entre shopping pour son relooking et la participation à une soirée en vue, elle n'a pas beaucoup de temps à consacrer à ce qui importe le plus, ses proches restaient au Canada.

Laura a de nouvelles fréquentations, l'ancien cercle amical de Marie-Douce mais sa popularité lui manque, elle se laisse donc séduire par l'amitié inattendue d'Alexandrine...

Marie-Douce rencontre les amis de Corentin et ne reste pas insensible au charme de Samuel...

Ce roman, encore une fois va plus loin que le récit de la vie de deux adolescentes perdues, Marie Potvin touche de très près le quotidien des filles qu'aujourd'hui qui se demandent comment se faire accepter par leurs pairs et comment faire pour concilier le cercle amical et le familial...

Qui ne se posait pas des tas de questions à 13 ans ? Ici on se replonge dans l'adolescence avec plaisir et on jette un regard nostalgique et complaisant sur les difficultés rencontrées par nos héroïnes.

Marie Potvin démontre dans ce volume que les adolescentes d'aujourd'hui ne sont pas des potiches et que ces dernières savent comment il convient d' agir pour améliorer les choses.

Laura m'a particulièrement touchée, sa relation à son père est complexe et lui donne beaucoup de profondeur.

Marie-Douce a parfaitement raison, les froot loops c'est du sérieux et il serait d'utilité publique qu'on puisse trouver ces céréales en France !

Bref, je suis vraiment une adepte de cette série et je ne saurais que trop vous conseiller de vous rendre au plus vite chez votre libraire !

Le volume 3 des Filles modèles sortira en mars en France et je l'attends avec impatience !

Les filles modèles Tome 2 Amitiés toxiques de Marie Potvin

Partager cet article

Repost 0

Ce qui se passe au congrès, reste au congrès d'Amélie Dubois

Publié le par __Troubles__

Ce qui se passe au congrès, reste au congrès d'Amélie Dubois

¤ Présentation :

Six mois après leur voyage au Mexique, Caroline, Katia et Vicky reprennent la route, cette fois vers la ville de Québec afin de prendre part à un banal congrès sur l'éducation... Que ce soit pour s'offrir une pause de leur vie quotidienne ou pour profiter d'un petit congé aux frais de la commission scolaire, nos trois enseignantes partent le coeur léger, avec l'objectif avoué de se faire plaisir. En quittant les lieux quatre jours plus tard, un peu sous le choc, les trois amies se promettront de ne JAMAIS rien dire à personne au sujet de ce qui s est passé à ce congrès de malheur. Vêtues en femmes d affaires ou en tenue de soirée, derrière un masque de loup ou les yeux rougis par toutes sortes d'abus, le plaisir semble avoir rimé une fois de plus avec les regrets pour nos trois congressistes. En les suivant dans leurs déboires, parfois pathétiques mais toujours comiques, vous verrez à quel point le karma n'oublie jamais, et vous vous réjouirez de ne pas être à leur place !

  • Broché: 392 pages
  • Editeur : Kennes Editions (2 décembre 2015)
  • Collection : KE.AMELI.DUBOIS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875802305
  • ISBN-13: 978-2875802309
  • Dimensions du produit: 15,2 x 2,4 x 23 cm

¤ Biographie de l'auteure :

Amélie Dubois est psychocriminologue de formation et auteure de passion. Fidèle à son style mordant, elle signe ici un roman humoristique tout à fait déjanté. Accumulant les best-sellers, on la surnomme au Québec "la reine de la chick lit". Est-ce qu'Amélie a déjà eu l'occasion de participer à des congrès ? Oui, mais dans un objectif purement professionnel (bien sûr !).

¤ Mon avis :

J'ai eu la chance de recevoir ce roman grâce à mon partenariat avec Kennes Editions et je les remercie pour leur confiance renouvelée !

Lorsque j'ai refermé Ce qui se passe au Mexique, reste au Mexique (chronique disponible ici ), premier tome des aventures de nos trois héroïnes peu orthodoxes, je n'avais qu'une hâte, les retrouver au plus vite et c'est avec un réel plaisir que j'ai lu ce roman.

On retrouve donc nos trois professeurs six mois après leur séjour mouvementé au Mexique, leur pacte de silence est toujours de mise, ce qui bien sûr n'évite pas les allusions au cours de conversations...

La trame narrative est exactement la même que dans le premier opus, il y a le récit au présent, dans la voiture, sur le chemin du retour du congrès et les flashbacks durant ce dernier. Tout est parfaitement indiqué par des petits dessins charmants.

Au niveau du vocabulaire, il est de nouveau conservé dans son jus, aucune traduction n'est faite, ce qui permet au lecteur de vraiment se sentir immergé dans la culture québecoise, et ce, avec délectation !

En ce qui concerne l'histoire, elle est conforme à celle du premier séjour des filles au Mexique, aucun tabou, peu de sérieux et de nombreuses dérives...

Je ne vais pas vous spoiler mais pour ma part je n'ai pas été très surprise, ceci dit cela n'a pas gâché mon plaisir, il s'agit toujours d'un roman disculpant, on se sent moins seul(e) dans nos déboires en voyage et franchement on s'y retrouve beaucoup ! Pour rien au monde je ne prendrais la place de Caroline, son aventure capillaire serait pour moi la pire catastrophe possible !

Ce qui m'a particulièrement plu dans ce roman, c'est le second angle de lecture, celui derrière l'amusement du roman chicklit, la belle histoire d'amitié entre ces trois femmes, qui malgré les omissions, les petits mensonges sont toujours solidaires, il y a une dimension sociale non négligeable, on parle de célibat plus ou moins assumé, de relations sans lendemain et de consommation d'alcool et cette fois de drogue douce.

Amélie va plus loin et je n'ai qu'une hâte c'est d'aller à Cuba avec nos trois héroïnes.

Je vous conseille bien entendu cette lecture qui vous fera passer un moment très agréable.

Ce qui se passe à Cuba, reste à Cuba sortira en juin 2016 toujours chez Kennes Editions !

Individuellement, on est pas pires, mais à trois,On s'en sort pas ! Malgré tout... maudit que je vous aime !

p.386

Partager cet article

Repost 0

Je viens de tourner les premières pages de...

Publié le par __Troubles__

J'avais besoin d'une lecture facile en ce début d'année alors j'ai choisi ce roman sorti il y a peu chez Milady Romance.

Je viens de tourner les premières pages de...

¤ Mon avancée : p 80/382

Je réserve mon avis pour le moment n'ayant pas suffisement progressé !

Publié dans Lecture en cours

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>