Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blogger Recognition Award ♥

Publié le par __Troubles__

Blogger Recognition Award ♥

J'ai eu la chance d'être taguée par ma copine Michèle, du blog Book'inons pour le "Blogger Recognition Award", il était évident pour moi que j'allais répondre à son invitation !


Les règles sont les suivantes :
- Remercier la personne qui vous a nominée.
- Écrire un post contenant une brève histoire de votre blog.
- Donner un ou deux conseils pour de nouveaux blogueurs.
- Sélectionner 15 autres blogs à qui vous souhaitez donner le prix.
- Informer les nominés avec un lien vers les détails de la nomination.

Donc Michèle je te remercie pour cette gentille attention et tu sais que je réponds toujours présente ♥

¤ La création de Taste For Troubles :

Je suis sur la blogosphère depuis un moment, mais ce blog a vu le jour il y a un peu plus de deux ans, j'ai changé de vie et de blog, le précédent s'appelait Pyepi's Sphere, pour moi l'écriture et la lecture sont vitales donc je me devais d'en créer un nouveau, grâce au soutien inconditionnel de ma moitié Taste For Troubles est né et aujourd'hui je ne le regrette pas car il me permet non seulement de m'exprimer librement sur tous les sujets possibles, mais en plus de ça, j'ai eu la chance de pouvoir rencontrer des auteurs formidables et d'échanger avec mes amis blogueurs !

¤ Mes conseils :

_ Ne rien s'imposer, bloguer quand on en a envie !

_ Trouver son identité et ne jamais de comparer aux autres.

_ Tisser des liens, parler, sortir, découvrir le monde !

_ Rester soi-même

¤ Voici mon tour de taguer mes blog préférés...

Vu de mes lunettes

Le coin de Vanou

Team Littéraire

Plume Sensible

et un garçon Steven's Books

En espérant qu'ils joueront le jeu !!

Merci encore Michèle, non seulement pour ce tag mais surtout pour ta fidélité et ton amitié bloguesque ♥

Publié dans TAG

Partager cet article

Repost 0

Guiby Tome 2 Le piège de Sampar

Publié le par __Troubles__

Guiby Tome 2 Le piège de Sampar

¤ Présentation :

Guiby est un petit garçon de trois ans et demi attiré par la nuit. Après s'être lié d amitié avec le rat Ramirez et avec Gruffus, la créature difforme qui habite son placard depuis le premier tome, Guiby poursuit son exploration des recoins les plus sombres de la ville. Sa tétine vissée à la bouche et son sweater rouge à capuche sur le dos, il se promène sur les toits et dans les égouts en quête d'aventure. N ayant peur de rien, il se faufile partout et affronte sans frémir les terribles monstres qu'il croise sur son chemin. Superbement illustrée dans les sombres couleurs de la nuit, cette bande dessinée captivera les enfants dès 10 ans. Ils tomberont inévitablement sous le charme de ce super bébé qui vit mille et unes aventures pendant qu'eux dorment paisiblement.

  • Album: 114 pages
  • Editeur : Kennes Editions (28 octobre 2015)
  • Collection : KE.GUIBY
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801783
  • ISBN-13: 978-2875801784
  • Dimensions du produit: 19 x 1 x 26,8 cm

¤ Mon avis :

Merci à Kennes Editions de m'avoir fait parvenir cet ouvrage dans le cadre de notre partenariat !

Je ne connaissais ni Sampar, l"auteur-dessinateur de cette bande-dessinée si son héros de 3 ans et demi, Guiby, avant de recevoir ce volume.2015 étant l'année de découverte, j'ai voulu ouvrir mes horizons et apprendre à connaitre davantage la BD. L'auteur est canadien et son style est un mix savant entre le comics américain, de part les couleurs utilisées, la BD européenne par le format et la forme du récit et du manga japonais par la qualité de l'image et la perfection du rendu final.

Guiby est un héros hors normes de trois ans et demi, qui a pour meilleur ami Ramirez, un rat d'égouts et Gruffus un monstre qui a un bras atrophié. Notre jeune héros aime parcourir la ville et ses quartiers sombres la nuit lorsque ses parents dorment. Il est très souple et adroit pour son âge et possède une force et une résistance hors du commun.

Il tient à ses amis plus que tout et est prêt à tous pour eux, y compris se mettre dans des situations périlleuses, ce qui est bien évidemment le cas dans ce second volet de ses aventures.

Ce petit bout de chou a tout d'un yamakasi, il saute d'un toit à l'autre en pleine nuit afin de vivre des aventures irréelles avec ses amis hors normes.

Cette BD a tout pour plaire à un public très large grâce à son design très soigné et sa thématique, l'amitié et la différence sont des sujets qui nous concernent tous. La fin de ce volume laisse présager un tome 3 de grande qualité, ce dernier est paru au Québec au printemps 2015 et on a déjà hâte de le découvrir par chez nous.

Sampar nous fait découvrir la qualité de la bande-dessinée québecoise et son talent n'a rien à envier à celui des auteurs européens. Il a réussi à donner des lettres de noblesse à cet art outre atlantique.

J'ai adoré cette BD, n'hésitez pas à la découvrir chez tous les bons libraires !

Guiby Tome 2 Le piège de Sampar

Partager cet article

Repost 0

Je me souviens de Martin Michaud

Publié le par __Troubles__

Je me souviens de Martin Michaud

¤ Présentation :

À Montréal, juste avant Noël, un homme et une femme meurent le cou transpercé par ce qui semble être un instrument de torture sorti tout droit du Moyen Âge. Auparavant, ils ont entendu la voix de Lee Harvey Oswald, l'assassin présumé du président Kennedy. Un sans-abri se jette du haut d'un édifice de la place d'Armes. Ayant séjourné à plusieurs reprises en psychiatrie, il prétendait avoir participé, avec le FLQ, à l'assassinat de Pierre Laporte. Sur le toit, avant de sauter, il laisse deux portefeuilles, ceux des victimes. La série de meurtres se poursuit, les cadavres s empilent... De retour à la section des crimes majeurs, le sergent-détective Victor Lessard mène l enquête avec, pour le meilleur et pour le pire, la truculente Jacinthe Taillon. Je me souviens parle d'identité à bâtir, de mémoire à reconstituer et de soif d'honneur.

  • Relié: 648 pages
  • Editeur : Kennes Editions (30 septembre 2015)
  • Collection : KE.ROMAN POLIC.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801678
  • ISBN-13: 978-2875801678
  • Dimensions du produit: 15,3 x 5 x 23 cm

¤ Biographie de l'auteur:

Martin Michaud a connu un succès fulgurant au Québec avec ses trois premiers polars Il ne faut pas parler dans l'ascenseur, La chorale du diable et Je me souviens, qui lui ont valu de nombreux prix littéraires. Au coeur de ceux-ci, on trouve Victor Lessard, enquêteur tourmenté, rebelle, mais hautement moral du service de police de la Ville de Montréal. En novembre dernier, l'auteur a publié au Québec le quatrième volet des enquêtes de Lessard, Violence à l'origine, qui s'est rapidement hissé en tête des ventes. Pour son premier hors série, Sous la surface, un thriller unanimement salué par la critique et le public, il a remporté, en compétition avec de nombreux romanciers francophones de renom, le Prix Tenebris 2014. Sorti en octobre dernier en Europe, il y a reçu un très bon accueil. Reconnu outre-Atlantique comme le chef de file des écrivains de romans policiers québécois, il voit son travail comparé à celui des auteurs internationaux Jo Nesbo, Michael Connelly, Fred Vargas, Ian Rankin et Henning Mankell. Grâce à Kennes Éditions, son talent s'impose désormais dans toute la francophonie !

¤ Mon avis :

J'ai eu la chance de découvrir ce roman grâce à mon partenariat avec les Editions Kennes, que je remercie vraiment car j'ai passé un moment remarquable !

Autant vous le dire tout de suite, lorsque j'ai reçu ce roman, j'ai d'abord était impressionnée par son volume, quasiment 650 pages ce n'est pas rien, et en grand format en plus. J'ai mis un peu de temps à le terminer, non pas parce que je n'aimais pas l'histoire, bien au contraire mais parce que j'avais un peu de mal à lire longtemps au lit, le roman pesant 920 grammes (oui, je l'ai pesé) j'ai parfois eu les muscles endoloris.

Ce roman est le troisième volume des aventures du sergent-détective Lessard, mais il peut très bien se lire de façon indépendante.

Le prologue de l'auteur nous indique sa démarche créative et pourquoi le roman s'intitule "Je me souviens", qui est la devise du Québec.

Les personnages sont intéressants, Lessard n'est pas un policier lisse, il a connu son lot de soucis et est resté marqué par ses précédentes enquêtes, sa coéquipière Jacinthe est un brin agaçante mais donne un côté parfois amusant à un roman assez dense. Loïc, la nouvelle recrue, malgré de graves erreurs sur le terrain, fait preuve de bonne volonté et parvient à se faire une place dans la résolution de l'enquête. Je trouve que les portraits sont dressés de façon subtile par des petites touches éparses, distillées quand il faut, ce qui donne de la profondeur au récit et c'est ce qui m'a permis de m'attacher à certains personnages.

Le roman se compose de six parties distinctes et de 95 chapitres assez courts, ce qui donne un rythme de lecture très agréable. J'ai pris plaisir à lire chacune des pages de ce roman, aucune n'est inutile et toutes sont essentielles au développement de l'intrigue et à la compréhension des tenants et aboutissants. Chaque pièce du puzzle s'imbrique dans les autres et fait de ce roman un incontournable. Le côté psychologique de l'intrigue est fascinant et très documenté ce qui le rend crédible, l'implantation de l'histoire dans le contexte politique des années 60 est un pari osé, on sait bien que cette théorie n'est pas une relecture des faits mais est juste issue de l'imagination de l'auteur, mais elle en vaut bien d'autres qui sont prises au sérieux.

Même si le déroulement du roman nous mène doucement vers la résolution de l'enquête, j'ai tout de même était surprise à plusieurs reprises ce qui est plutôt rare. La fin est un peu ouverte, ce qui permet à notre imagination de continuer à faire vivre l'histoire, de se questionner sur les suites qui seront données à cette enquête très controversée.

J'ai été fascinée par ce roman, il s'agit pour moi d'un véritable coup de cœur. Un thriller historico-psychologique à lire et relire qui m'a permis de perfectionner mon québecois et qui m'a donné envie de lire la bibliographie entière de Martin Michaud !

Je ne développerai pas davantage mon avis sur le récit pour ne pas spoiler mais je vous invite vraiment à le lire !!

Partager cet article

Repost 0

12 jours....

Publié le par __Troubles__

12 jours....

Bonjour à tous,

Personne n'ignore les faits atroces qui se sont passés à Paris le 13 novembre dernier, le but de cet article n'est pas d'en rajouter, les faits sont assez parlant.

Je suis simplement venue vous expliquer mon silence, je ne pouvais pas écrire, j'ai eu beaucoup de mal à lire, à me concentrer...

Je pensais à toutes ces victimes, aux personnes qui me sont proches et qui par chance sont indemnes. Ayant vécue en région parisienne pendant une dizaine d'années, j'étais une habituée de ces quartiers, je ressens la détresse des habitants.

Je suis française, mais également une citoyenne du monde, alors je compatis avec toutes les victimes d'attentats, que cela soit en Tunisie, au Mali... partout dans le monde nous devons nous tenir la main, nous soutenir et faire en sorte que cela n'arrive plus, l'obscurantisme est la plus grande menace,alors communiquons, partageons, lisons, écrivons, aimons ! La vie ne s'arrête pas mais nous enseigne à être plus forts et à partager ♥

12 jours....

Partager cet article

Repost 0

Juliette à Barcelone de Rose-Line Brasset

Publié le par __Troubles__

Juliette à Barcelone de Rose-Line Brasset

¤ Présentation :

En compagnie de sa mère journaliste, Juliette, 13 ans, voyage aussitôt qu'un congé scolaire se présente. Pour cette deuxième aventure, Juliette et sa mère s'envolent vers Barcelone pour y célébrer les fêtes de fin d'année. Si l'adolescente regrette son Noël blanc, elle se console vite quand elle rencontre le beau Manuel, qui lui fait découvrir les charmes de la ville sur son scooter ! Son séjour prend cependant une tournure angoissante lorsque des gangsters décident de mettre leur grain de sel. Heureusement, les Québécoises ont plus d'une corde à leur arc... Le sang-froid de Juliette est d'ailleurs récompensé d'une façon inoubliable, par une surprise dont elle n'aurait même pas osé rêver ! Ce roman fait partie d'une série qui emportera les jeunes aux quatre coins de la planète, de New York à Mexico, en passant par les Bermudes, Amsterdam, la Grande-Bretagne... À la fin du livre, un mini-guide de voyage présente les attraits, les bonnes adresses et tout ce qu il y a à retenir sur la destination dont il est question.

  • Relié: 238 pages
  • Editeur : Kennes Editions (14 octobre 2015)
  • Collection : KE.JULIETTE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801732
  • ISBN-13: 978-2875801739
  • Dimensions du produit: 12,5 x 1,5 x 20,5 cm

¤ Biographie de l'auteure :

Rose-Line Brasset est journaliste, documentaliste et auteure depuis 1999. Elle détient une maîtrise en études littéraires et a publié plusieurs centaines d’articles dans les meilleurs journaux et magazines canadiens sur des sujets aussi divers que les voyages, la cuisine, la famille, les faits de société, l’histoire, le couple, la santé et l’alimentation. Globe-trotter depuis l’adolescence, elle est aussi l’auteure de Juliette à New York, de Voyager cool ! Et de deux ouvrages sur l’histoire parus aux Publications du Québec dans la collection «Aux limites de la mémoire». Mère de deux enfants, elle partage son temps entre la vie de famille, l’écriture, les voyages, les promenades en forêt avec son labrador, la cuisine et le yoga.

¤ Mon avis :

Je tiens une nouvelle fois à remercier Kennes Editions pour ce partenariat !

Pour ne rien vous cacher j'ai dans un premier temps complètement craqué pour la couverture de ce roman, très colorée et définitivement girly, ensuite j'ai été interpelée par le concept de l'ouvrage en lui-même. Plus qu'un roman, il s'agit également d'un guide de voyage, Juliette notre jeune héroïne de 13 ans, doit partir en voyage durant les fêtes de fin d'année pour le travail de sa mère, elle ne sera donc pas avec ses amis proches pour les célébrations. On se dit d'emblée que l'ambiance va être pesante durant ce voyage en Espagne mais l'auteure a su avec brio mêler une histoire pour un public adolescent à une réelle découverte géographique et culturelle de la magnifique ville de Barcelone.

Juliette et sa mère se font rapidement des amis et on découvre la ville à travers leurs yeux. Cela donne vraiment envie de voir les merveilles architecturales de Gaudi ainsi que le musée Miro !

J'ai déambulé dans les rues avec Juliette, je me suis mêlée à la foule et j'ai adoré ça !

Le vocabulaire est très bien choisi et est accessible à tous, le lexique des termes québecois et comme à l'accoutumée un must !

Un autre point fort de ce roman réside également dans le fait qu'il ne s'agit pas uniquement d'un récit de voyage romancé, il y a bel et bien une intrigue de l'action et on en redemande !

Le fait que le roman se termine sur un guide des lieux cités, sur un rapide rappel historique et sur un petit lexique bilingue en fait vraiment une perle, que ce soit à offrir pour le plaisir durant ces fêtes de fin d'années qui approchent ou à l'approche d'un voyage dans le lieu concerné.

A noter également que cet ouvrage fait partie d'une série dont le premier volume vous emmène dans les rues de New York, le troisième opus sortira d'ici quelques semaines et nous conduira dans les lieux magiques de La Havane.

N'hésitez pas à partir en voyage avec Juliette vous ne serez pas déçu !

Partager cet article

Repost 0

Sorcières, sorcières T2. Le mystère des mangeurs d'histoires Joris Chamblain & Lucile Thibaudier

Publié le par __Troubles__

Sorcières, sorcières T2. Le mystère des mangeurs d'histoires Joris Chamblain & Lucile Thibaudier

¤ Présentation :

Depuis l'affaire du jeteur de sorts, Harmonie est devenue une vraie détective. Et ses amis la sollicitent pour résoudre tout un tas de nouvelles énigmes. C'est le cas de Pluton, son meilleur ami, qui a perdu sa pie Bianca et qui supplie Harmonie de la retrouver. Mais au fil de son enquête, la petite sorcière met le nez dans une autre affaire bien plus dangereuse... Ça commence dans une grotte, où le décor d'un jeu est complètement arraché par une force inconnue, ça continue avec un trafic de bonbons dans la cour de récréation, puis avec d'étranges maux de tête pour les pestes Cassandre, Mirabelle et Rowena. Et à qui appartiennent ces étranges touffes de poils colorés qu'Harmonie a retrouvé non loin de chez Pluton ? Tout cela est-il lié ? Harmonie en a l'intime conviction. Quelque chose est apparu au village de Pamprelune et tous les enfants sont en danger ! Harmonie va devoir résoudre son enquête au plus vite, si elle veut protéger sa petite soeur Miette d'une étrange épidémie...

  • Album: 48 pages
  • Editeur : Kennes Editions (12 novembre 2015)
  • Collection : KE.SORCIERES
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801805
  • ISBN-13: 978-2875801807
  • Dimensions du produit: 22 x 1 x 29,5 cm

¤ Mon opinion :

Tout d'abord je tiens particulièrement à remercier Kennes Editions pour ce partenariat, grâce à eux je découvre la bande-dessinée et je commence à adorer ça !

J'ai toujours été adepte du manga et ce depuis mon plus jeune âge, délaissant la bande-dessinée plus européenne, bien mal m'en a pris !

L'histoire de ce tome peut se lire indépendamment du premier, même si des allusions y sont faites. Les personnages sont très mignons et vivent dans un monde de sorcellerie, un peu comme dans Harry Potter on retrouve les protagonistes à l'école, où ils apprennent des sorts mais également comment fonctionne la magie, comment elle nait et comment l'entretenir.

Harmonie doit mener l'enquête car son ami Pluton a perdu sa pie, en partant jouer dans la forêt avec sa petite sœur Miette, une mésaventure va leur arriver et déclencher une suite d'événements troublants.

Ce volume est remarquable à bien des égards, il se destine initialement à des enfants d'environ 8 ans mais chacun peu y trouver son bonheur, y compris les adultes; La thématique est mignonne mais également profonde, il y a une réflexion sur la culture, l'apprentissage et le partage.

Les dessins sont magnifiques, les couleurs pastels rendent très bien l'ambiance et une certaine douceur se dégage de l'ensemble.

Les enfants n'auront pas peur de ce monde un peu fantastique et en redemanderont.

S'agissant de la mise en images d'un roman, j'ai hâte de lire celui-ci afin de pouvoir faire le parallèle entre le traitement des deux médias. CORRECTION APPORTÉE PAR L'AUTEUR: C'est la bande-dessinée qui est adaptée en roman et non l'inverse !

Vous aurez donc compris que j'ai beaucoup aimé cette lecture et que je la recommande à tous les publics si le sujet les attire !

Partager cet article

Repost 0

L'envers des contes, Tome 4 : Journal d'un nain pas si grincheux de Catherine Girard-Audet

Publié le par __Troubles__

L'envers des contes, Tome 4 : Journal d'un nain pas si grincheux de Catherine Girard-Audet

¤ Présentation :

L'envers des contes, Le journal du nain pas si grincheux: Dans cette série de romans courts et pétillants, Catherine Girard-Audet, l'auteure de « La vie compliquée de Léa Olivier », jette un regard amusé dans les coulisses des contes de fées. Avec sa drôle de plume, elle nous narre les aventures déjantées et croquignolesques des personnages secondaires des contes de notre enfance. Après la sœur (pas si) laide de Cendrillon, le (pas si) Grand Méchant Loup et la belle-mère (pas si) cruelle de Blanche-Neige, elle s'intéresse au nain (pas si) grincheux. Amateurs de contes de fées, friands d'humour décalé à la Shrek ou fans de Léa Olivier, cette collection est faite pour vous !

  • Broché: 136 pages
  • Editeur : Kennes Editions (21 octobre 2015)
  • Collection : L'envers des contes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2875801686
  • ISBN-13: 978-2875801685
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1 x 12,8 cm

¤ Mon avis :

J'ai reçu ce livre grâce à Kennes Editions que je remercie pour ce partenariat. Commencer la lecture par le quatrième tome pourrait sembler difficile mais ce ne fut pas du tout le cas. En effet chaque histoire est indépendante des autres, même si on croise les personnages des tomes précédents ou que des allusions y sont faites.

Toute la population de Livredeconte s'inquiète pour Grincheux qui semble de plus en plus solitaire, chacun fait ce qu'il peut pour lui faire retrouver la joie de vivre, y compris Rose, psychologue qui fait tout pour comprendre ce qui a amené Grincheux à être aussi fermé. Rien n'y fait, que ce soit penser à ce qui le rend heureux ou passer de temps avec ses proches, depuis le départ de Blanche Neige, le bonheur l'a déserté. Puis Grincheux rencontre Perle, la cousine de Boucle d'or et à partir de ce moment il se décide à prendre les choses en main et se lance dans la quête du sourire retrouvé!

Je ne vous raconterai pas la fin du livre pour conserver le mystère mais il s'agit clairement d'une quête à l'ancienne avec de nombreux retournements de situation même si le nombre de pages est limité!

On ne s'ennuie pas dans la lecture, car les chapitres sont courts et parfois joliment agrémentés de dessins. Initialement prévue pour un jeune public, je me suis pourtant prise au jeu et j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Vous pouvez partager ce livre avec vos enfants en lecture avant le coucher, mais il est également possible,grâce aux contenus additionnels d'en faire une lecture conviviale, il y a des jeux pour mieux comprendre les thèmes abordés mais également de recettes à faire en famille ou entre amis sous la surveillance d'un adulte bien entendu !

Les personnages sont attachants, les décors sont un régal pour l'imaginaire, il ne faut absolument pas se priver d'un tel moment de lecture.

Il s'agit vraiment d'une lecture pédagogique, qui peut apprendre à l'enfant à appréhender la différence avec tolérance et surtout qui enseigne que l'amour peut guérir tous les maux.

N'hésitez pas à vous plonger dans l'univers des contes sous le regard des personnages secondaires, cette revisite est un régal !

Allons,m'a-t-elle répondu, bien sûr que c'est "ton truc"! Tout le monde mérite d'aimer et d'être aimé.

p.26

L'important, c'est que tu fasses les choses pour toi,m'a-t-elle dit. Si tu es bien comme tu es, alors tu dois apprendre à te moquer de l'opinion des autres. Mais si tu as envie de changer et d'apprendre à rire, alors qu'est-ce qui t'en empêche?

p.42

¤ L'avis de @_ACecilia_

Le journal de Grincheux est un roman très court, très facile à lire et que je peux déjà vous recommander surtout si vous avez des enfants. Cela étant même si vous n’en avez pas je vous le conseille car c’est un petit livre très sympathique.

Vous allez pouvoir découvrir Grincheux sous un autre angle et mieux comprendre le pourquoi de son comportement. C’est un nain attachant avec qui il est agréable de partir à l’aventure.

Tout au long de ce petit roman, l’auteure nous fait rencontrer d’autres personnages qui vont aider notre nain dans sa quête. Je ne vous en dis pas plus sur l’objet de celle-ci je ne souhaite pas gâcher votre lecture. En tous les cas n’oubliez pas de sourire à la vie, de sourire à l’amour… cela vous donnera des ailes.

Le livre sous forme de journal est très bien fait, très agréable, j’ai beaucoup aimé les petits dessins qui viennent ponctuer la lecture. De nombreux thèmes sont abordés mais le tout est fait de façon simple et efficace, et je pense que c’est un réel bonheur de le lire à nos enfants afin de partager un moment en famille.

Réel coup de cœur pour les bonus à la fin du livre : des jeux, des questions, et même des recettes… non seulement vous passer un moment de lecture avec vos enfants mais en plus vous pouvez ensuite partager et échanger avec eux. C’est juste magique ! Lecture joliment prolongée.

Second coup de cœur pour les noms des villages : Livredeconte… je vous laisse découvrir les autres personnellement je me suis laissée embarquer.

J’ai donc beaucoup aimé ce livre, j’ai aimé le style de l’auteure et j’ai réellement envie de découvrir les autres petits romans du même type, de la même série et je suis certaine que je ne resterais pas sur ma faim, surtout si il y a encore des recettes gourmandes à la fin des livres !

Je ne suis pas un rat ! Je suis un écureuil!

C'est du pareil au même, a-t-elle rétorqué. Tu es un rat avec une jolie queue !

Et toi, tu n'es qu'une tête à bouclettes !

p.88

Partager cet article

Repost 0

Horrible prophétie de Victoria Martin

Publié le par __Troubles__

Horrible prophétie de Victoria Martin

¤ Présentation :

Un village doit accueillir la foire d'automne, seulement voilà : tout se complique lorsqu'un bateau fantôme arrive au port. C'est alors la réalisation d'une horrible prophétie qui va entraîner la population dans le chaos. Lénora, jeune magicienne diplômée de l'Académie de Magie, est témoin d'un drame qui la marquera à jamais...

¤ L'auteure :

« J'écris depuis l'âge de huit ans. Auteur de nouvelles et de fanfictions sur Internet depuis plusieurs années, je compose essentiellement des textes pour le plaisir. Plaisir que je souhaiterais partager avec vous, en vous plongeant dans une atmosphère totalement imaginaire. Horrible prophétie est ma première nouvelle éditée, mélangeant fantasy et pouvoir. »

  • Broché
  • Editeur : Edilivre-Aparis (10 juin 2015)
  • Collection : CLASSIQUE
  • ISBN-10: 2332939237
  • ISBN-13: 978-2332939234
  • Dimensions du produit: 0,3 x 13,4 x 20,4 cm

¤ Mon avis :

J'ai répondu à un appel de l'auteure qui recherchait des blogueurs et blogueuses pour chroniquer sa nouvelle et elle me l'a donc gentiment fait parvenir en format électronique.

Il s'agit d'un format relativement court qui se lit facilement. L'histoire en elle-même n'est pas mauvaise et est parfaitement ancrée dans son univers dark fantasy.

On y croise magiciens, vampires et loup-garous, toutes les créatures mythiques et mystiques que l'on s'attend à trouver dans ce genre d'univers.

Il y a des coquilles, quelques fautes qui auraient dues être corrigées avant la publication, le style est sympathique, il y a peu de dialogues, mais cela ne dessert pas le récit puisque cela fait partie intégrale de la spécificité de cette nouvelle.

Les personnages ne sont pas spécialement attachants et on ne s'identifie pas à eux, le texte étant court, encore une fois cela n'a rien d'étonnant.

Le vocabulaire est parfois mal choisi, on peut mettre cela sur le compte de la jeunesse de l'auteure et je pense que cette dernière sera plus vigilante pour ses prochaines parutions, car je l'encourage à travailler encore et encore afin de publier une merveille du genre!

Il faut tout de même que je vous note un exemple d'erreur à ne pas réitérer pour ne pas perdre le lectorat : "Des matins durant, Lénora apprit à contrôler la magie noire le matin et se consacrait à ses recherches l'après-midi" p. 19

Ou encore : "Elles étaient annonciatrices de cahot, de destruction et de sang" p.33

En bref, il y a du potentiel chez cette jeune auteure, je pense qu'elle doit cependant être un peu plus attentive et travailler et retravailler encore ses textes.

Vous pouvez découvrir sa nouvelle directement sur le site de son éditeur mais également chez Amazon et autres libraires.

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier

Publié le par __Troubles__

Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier

¤ Présentation :

Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. Grâce à ses best-sellers, Gilles Legardinier a fait rire et ému des millions de lecteurs à travers le monde. Son humour et une humanité sincère, alliés à un goût unique pour les histoires décalées, trouvent un écho de plus en plus grand. Une fois de plus, à travers des personnages bouleversants et des situations hilarantes dont il a le secret, cet auteur atypique parvient à nous surprendre pour mieux nous entraîner ailleurs, au plus profond de nous...

¤ Biographie de l'auteur :

Gilles Legardinier s'est toujours attaché à faire naître des émotions qui se partagent. Après avoir travaillé sur les plateaux de cinéma américains et anglais, notamment comme pyrotechnicien, il a réalisé des films publicitaires, des bandes-annonces et des documentaires sur plusieurs blockbusters. Il se consacre aujourd'hui à la communication pour le cinéma pour de grands studios et aux scénarios, ainsi qu'à l'écriture de ses romans. Alternant des genres très variés avec un même talent, il s'est entre autres illustré dans le thriller avec L'Exil des Anges(Prix SNCF du polar 2010) et Nous étions les hommes (2011), et dans la comédie, qui lui a valu un succès phénoménal aussi bien en France qu'à l'international avec Demain j'arrête !(2011), Complètement cramé ! (2012), Et soudain tout change (2013) et Ça peut pas rater ! (2014). Quatre de ses romans sont actuellement en cours d'adaptation au cinéma.

  • Broché: 429 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (1 octobre 2015)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2265099279
  • ISBN-13: 978-2265099272
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,8 x 14 cm

¤ Mon avis :

Ce n'est un secret pour personne, je suis une inconditionnelle de Gilles Legardinier, et comme chaque année la parution de son nouveau roman est un événement. Comme le veut la tradition, cette fois encore j'ai succombé à la tentation (Que c'est bon!) et j'ai dévoré ce roman.

Gilles a le pouvoir de nous transporter à chaque fois dans des univers différents et cette fois j'ai été particulièrement touchée par l'histoire de Thomas, médecin humanitaire qui n'a d'autre choix que de quitter ceux qui sont devenus sa famille, lorsqu'il apprend qu'il y a vingt ans il est devenu père sans jamais rien en savoir. Il se demande comment faire partie de la vie d' Emma, sa fille, sans bouleverser son monde, sans être une onde de choc.

On suit son parcours de réapprentissage de la vie dans une ville d'occident qui bat au rythme des nouvelles technologies et de la société de consommation. Il se rapproche du lieu de résidence de sa fille et de son ancien amour mais ne se manifeste pas, il aime à distance, apprend à connaitre par l'observation minutieuse de la vie qui passe...

Thomas va travailler dans une résidence de personnes âgées avec lesquelles des liens forts vont se tisser, de la complicité, de l'amitié et du respect ! On apprend beaucoup des anciens, l'humanité à toujours quelque chose à enseigner.

Parce que l'imminence de la séparation libère les sentiments. Parce que les humains attendent toujours l'ultime limite pour oser avouer.

p.20

Chaque personnage à ses forces et ses faiblesses, chaque lecteur s'attache à celui qui lui rappelle volontiers un être cher, une connaissance. On se rend compte au fil des pages que s'amuser et aimer la vie n'est pas l'apanage de la jeunesse, bien au contraire !

Il est difficile de parler des pensionnaires de la maison de repos sans dévoiler des choses essentielles sur le déroulement de l'histoire, alors je me contenterai de vous dire qu'ils sont profondément attachants et représentent l'humanité dans sa quintessence.

Pour moi Thomas est un héros au sens noble du terme, même si on peut croire que sa vocation est une façon de ne pas avoir à vivre sa vie. Il est au service des autres, il aide son prochain, il est humble et bon comme le sont trop rarement les gens de nos jours. Il y a chez ce personnage quelque chose des héros romantiques du XIXème siècle.

Mais l'expérience avait appris à Thomas qu'au-delà de l'apparence d'un instant se cache parfois la douleur d'une vie.

p.54

Grâce au personnage de Thomas, on se recentre sur ce qui est important dans la vie, on oublie rapidement les désagréments d'un téléphone qui ne fonctionne pas, de l'absence d'internet... Quelle importance si au supermarché on ne trouve pas le paquet de riz dont on a envie ? Il y en a tant d'autres...

Gilles Legardinier est un magicien des mots et sa philosophie de la vie me fait grandir.

N'ayez aucun regret, doc. Jamais. Ils sont la rouille du cœur.

p.146

Cet auteur me touche même dans sa vision des animaux, pour lui ce sont des personnages à part entière dans ses écrits et cela le rend encore plus attachant.

Mon chien est toujours là pour moi. Il me protège. Il m'accepte comme je suis. Je sais qu'il ne me trahira jamais. De combien de personnes peut-on dire cela au cours d'une vie?

p.183

Bref vous aurez compris que pour moi Quelqu'un pour qui trembler est une réussite, ce roman est une pépite et je le mets directement dans mon Top 2 des ouvrages de l'auteur ! N'hésitez pas à vous ruer dans les allées de votre libraire préféré pour l'acquérir, c'est un roman qui ne laisse pas indifférent et selon votre sensibilité vous sortirez peut-être de cette lecture transformé !

Gilles sachez que vos lecteurs vous aiment, vous rencontrer fut un moment magique et j'espère qu'un jour, de nouveau, je pourrais discuter avec vous de tout ce que m'apportent vos romans !

Quand on aime quelqu'un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler

p.190

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

The book of Ivy, Amy Engel

Publié le par __Troubles__

The book of Ivy, Amy Engel

¤ Présentation :

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d'Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d'amour torturée.

  • Broché: 341 pages
  • Editeur : Lumen (5 mars 2015)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2371020354
  • ISBN-13: 978-2371020351
  • Dimensions du produit: 22,6 x 2,9 x 14,2 cm

¤ Mon avis :

Ce roman est dans ma PAL depuis le début de cette année, la date de sortie du second et dernier volet ayant été annoncée, je me suis donc décidée à en commencer la lecture. Déjà, je trouve que la couverture française est absolument sublime, les éditions Lumen ont fait un travail remarquable.

L'histoire en elle-même m'a un peu déstabilisée dans un premier temps, en effet sans préambule le roman commence le jour de la cérémonie de mariage d'Ivy et Bishop. Très vite on nous raconte comment les personnages en sont arrivés là et pourquoi cette cérémonie a lieu.

Tous les éléments du roman Young Adult sont présents mais celui-ci à un je-ne-sais-quoi de plus, il s'agit bien d'une dystopie post-apocalyptique mais derrière tout cela il y a une réflexion plus profonde sur le pouvoir, la loi, la survie après la guerre et sur les valeurs morales et familiales. Jusqu'où sommes-nous prêts à aller pour nos convictions? Ivy doit choisir sa voie et on se prend à douter avec elle.

Amy Engel a su me réconcilier avec un genre qui tombait dans la routine, je me suis passionnée pour ses personnages, mystérieux, profonds et humains. Ivy est une héroïne comme je n'en avais pas croisé depuis trop longtemps !

Bishop n'est pas un stéréotype d'homme idéal et c'est ce qui le rend si séduisant.

Le relations familiales sont troubles, on ne sait pas où commencent les manigances politiques et où s"achève la jalousie...

Le second tome sera celui des révélations mais également du dénouement. Qu'y-a-t-il derrière les barrières de la ville ? Que sont devenues les personnes expulsées ? Que réserve l'inconnu à Ivy ? Bishop va-t-il suivre son instinct? La frustration que l'on ressent en achevant ce roman va bientôt prendre fin, mais c'est tellement bon de se questionner sur ses lectures, d'attendre avec impatience la suite...

Je ne peux que conseiller la lecture de The book of Ivy, ne serait-ce que par curiosité, plongez-vous dans cet univers surprenant !

Publié dans Chroniques de livres

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>